1° novembre 1954: Avant Samuel Paty, le FLN islamiste exécutait l’instituteur Guy Monnerot

A LA UNE

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Avec l’assassinat du professeur Samuel Paty, la volonté des islamistes de s’en prendre aux enseignants réapparaît au grand jour à la surprise, plus ou moins hypocrite,  de tous ceux qui depuis près de 40 ans ont favorisé leur implantation et leur développement en France et en Europe. Pourtant, il existe des précédents, dont celui de l’exécution de l’instituteur  Guy Monnerot par un commando FLN le 1° novembre 1954 en Algérie.

Ce 1° novembre 1954 sera baptisé la Toussaint rouge. Le FLN pour la première fois commet une série d’attentats. Elle est devenue fête nationale dans l’Algérie indépendante. Parmi les victimes, un couple d’enseignants les Monnerot. Ils venaient d’arriver de métropole pour prendre en charge une école dans le bled. L’instituteur Guy décèdera sur place, son épouse Janine survivra. Ils se trouvaient sur une route des Aurès dans l’autocar de la ligne Biskra-Arris, qui est arrêté vers h du matin dans les gorges de Tighanimine par ce commando. Ils sont contraints d’en descendre sous la menace des armes. Ils sont abattus peu après malgré leur défense par le caïd Hadj Sadok, présent dans l’autocar. Il était intervenu pour dire aux assaillants:  »  Vous n’avez pas honte. Ce sont des enfants, des instituteurs, ils viennent juste d’arriver chez nous pour notre bien « 

Dans ses déclarations, le FLN a toujours affirmé son engagement islamique et vouloir : » « l’indépendance nationale […] dans le cadre des principes islamiques »

De même, le  1er novembre 1954, au Caire, La Voix des Arabes écrivait : « La lutte grandiose pour la liberté, l’arabisme et l’islam a commencé. ».

Paradoxe de l’histoire, le gouvernement algérien FLN sera confronté à cette même démarche islamiste d’ assassinats d’enseignants par les militants du GIA lors de la guerre civile des années 1990.

Cette nouvelle escalade islamiste, qui s’en prend directement à des enseignants, ouvrira t-elle les yeux de ceux qui ne veulent pas voir?

On peut en douter quand, dans l’émission  » l’esprit public  » de France culture ce dimanche 18 octobre, on entendait les commentaires d’ Aurélie Filippetti, ancienne ministre de la Culture dans les gouvernements socialistes Ayrault puis Valls, de Thierry  Pech, patron de Terra Nova  think tank socialiste, de Sylvie Kaufmann, journaliste du Monde, et même d’Emilie Aubry, l’animatrice de l’émission, face aux très prudentes remarques de Dominique Reynié, Professeur des Universités à Sciences Po et directeur général de la Fondation pour l’innovation politique, sur le rôle de l’immigration dans cette situation.

Jean Theme

Crédit photo : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections...

2 Commentaires

    • Pourquoi l’article ne le dit pas? C’est reconnu historiquement, Adama sodomise son co détenu, normal aussi, ce sont des martyrs d’une soumissions imposée par la gauche poly entriste!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses espoirs d'obtenir une majorité globale...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections régionales en Bretagne, ce serait...

Pays de Galles. Les travaillistes remportent 30 sièges et une majorité au Parlement gallois. Echec pour le Plaid Cymru

A l'occasion des élections du moi de mai 2021 au Royaume-Uni, concernant le Pays de Galles, les travaillistes ont remporté 30 sièges au Parlement...

Le Québec face à la menace progressiste. Dialogue avec Alexandre Cormier-Denis

Le Québec fait rêver de nombreux Français, notamment ceux qui sont candidats à l'expatriation. Face aux menaces aux menaces progressistes et islamistes, quel avenir...