Black Friday, ecommerce. Attention à bien protéger vos données !

A LA UNE

Avec la politique sanitaire démentielle instaurée en France par les autorités, le ecommerce a le vent en poupe par rapport aux petits commerçants locaux, lésés. Par ailleurs, le Black Friday très en vogue ces dernières années en France, et qui se déroulera le 27 novembre prochain, s’annonce forte de nombreuses promotions qui vont attirer les consommateurs.

Tout cela n’est pas sans risque pour vos données personnelles, et des pirates veillent au grain pour tenter de les dérober. Voici quelques informations glanée auprès de Blandine Delaporte (Checkpoint software)

Quels sont les risques qui menacent votre shopping ?

Il est facile de trouver des réseaux Wi-Fi gratuits dans les grands centres commerciaux, cependant les réseaux Wi-Fi ouverts doivent être évités. Si vous avez absolument besoin d’une connexion Wi-Fi publique, soyez très prudent et évitez d’accéder à vos données sensibles comme vos comptes bancaires. Les cybercriminels peuvent aussi aller jusqu’à pirater les stations de chargement USB en y mettant des malwares. Si vous ne pouvez pas trouver un espace sûr pour charger vos appareils ou si vous n’êtes pas certains de la sécurité de la prise USB, éteignez votre appareil avant de le brancher.

Attention aussi lors des achats en ligne !

Les hackers sont capables d’utiliser de nombreuses méthodes de paiement différentes : virements bancaires, cartes prépayées, mandats de dépôt ou encore chèques-cadeaux… Ces méthodes rendent l’identification des destinataires quasi-impossible, mais aussi tout remboursement. Restez vigilants face à des sites qui vous réclament ces moyens de paiement. Privilégiez PayPal ou un paiement par carte bancaire sécurisée. Et n’utilisez jamais, sous aucun prétexte, un virement bancaire ou une carte prépayée.

De plus, soyez méfiants face aux liens que l’on vous envoie sur certaines applications comme WhatsApp, soi-disant de la part de vos proches, il n’est pas toujours facile de distinguer les liens malveillants. Même venant d’un influenceur, lors d’un jour comme le Black Friday durant lequel les offres pleuvent, s’il vous promet une promotion immanquable, prenez quelques minutes pour vous demander si elle est réaliste. Tous les hackers et les escrocs ont un point commun : ils ont une imagination sans borne pour développer des faux sites d’e-shopping, falsifier des sites pour le retour… Si vous n’êtes pas 100% sûr de la provenance d’un lien, ne cliquez pas !

Alors comment éviter d’être victime de ces tentatives d’escroquerie ?

  • Vérifiez que vous commandez auprès d’un site connu. Une façon de le faire est de NE PAS cliquer sur les liens promotionnels ni sur les courriels, mais plutôt de chercher le commerçant ou le produit de votre choix et de cliquer sur le lien à partir de la page de résultats de votre moteur de recherche préféré
  • Méfiez-vous des offres « spéciales ». Une réduction de 80 % sur le nouvel iPhone n’est généralement pas une opportunité d’achat fiable ou digne de confiance…
  • Méfiez-vous des noms de domaines ressemblants, des fautes d’orthographe dans les courriels ou les sites web, et des expéditeurs inconnus

Que ce soit du shopping en ligne ou en boutique, il est important de rester sur ses gardes face à cette journée très prisée pour ses promotions. Mais les risques restent faibles si vous êtes vigilants et utilisez les bons outils de protection. Alors, prenez vos précautions et profitez-en pour soutenir les petits commerçants qui en besoin plus que jamais cette année.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Belgique. À Bruxelles, 76 % des jeunes musulmans s’identifient avant tout au « Monde islamique » mais s’estiment « chez eux »

Une étude menée à Bruxelles auprès d'un jeune public composé majoritairement de musulmans révèle que ces derniers s'identifient avant...

Et si les Européens n’étaient pas les premiers à avoir poser le pied sur les îles Malouines ?

Depuis leur première observation par des explorateurs européens dans les années 1600, les scientifiques et les historiens pensent que...

Articles liés