Gestion du Covid-19. Casser l’hôpital pour reconfiner ?

A LA UNE

Le lobby immigrationniste en France, minoritaire numériquement, puissant en influence

L’occupation le 23 novembre de la place de la République à Paris par des migrants et la « mise à...

Julien Langella : « Politiquement, le Pape François devrait se taire » [Interview]

Les sorties politiques du Pape François se multiplient, et feraient presque parfois passer Jean-Luc Mélenchon pour un réactionnaire. Prônant...

Adrian Gilles (Boisson Divine) : « Une langue qui est parlée ne meurt pas » [interview]

Boisson Divine, à écouter sans modération ! Depuis 2005, ce groupe de musique du sud-ouest fait la fierté de la...

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Le constat de la situation sanitaire est sans appel : les hôpitaux sont débordés, les soignants en danger, les nombres de cas et de morts du coronavirus augmentent. Pour remédier à cette situation, un confinement généralisé semblait indispensable. S’ajoutent à cela des mesures spéciales dans les établissements de santé.

Les hôpitaux franciliens ont déjà déprogrammé 80% de leurs activités dans l’hexagone, et partout en France, les hôpitaux s’organisent pour que le personnel médical consacre une partie croissante de son temps au soin de patients infectés par le Covid-19, au détriment des autres patients.

Seulement cette situation sanitaire catastrophique était-elle une fatalité ? Le gouvernement a-t-il réellement fait tout ce qu’ils a pu pour éviter ces débordements ? Les dirigeants ont-ils tiré les leçons de cette crise, restructuré et financé le système de santé, et répondu aux demandes des soignants ? Fermeture de lits dans de nombreux hôpitaux depuis le début de la pandémie, projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021, ou encore planification de la future campagne de vaccination en France…

Il est parfois difficile de décrypter la politique actuelle en matière de santé. Salomé Saqué a interrogé l’économiste Nathalie Coutinet, spécialiste des politiques de santé en Europe pour mieux comprendre les dessous du financement de la santé en France en temps de pandémie.

Un reportage sous l’angle de vue du journal Le Média.

Crédit photo : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

« Je connais pas mal de femmes qui en ont assez des féministes hystériques ». Un auditeur interpelle Rokhaya Diallo

« Je connais pas mal de femmes qui en ont assez des féministes hystériques ». Un auditeur interpelle Rokhaya...

La parole est à la police ! Avec Cyril Hemardinquer

Secrétaire national du syndicat de police FPIP, Cyril Hemardinquer a servi dans la police judiciaire. Il revient sur l'affaire...

2 Commentaires

  1. Tout est faux dans ce que raconte les « sbires » de macron .Regardez les vidéos dans les hôpitaux ; réas vides !
    regardez les stats officielles : pratiquement pas de morts (sauf ceux du cancer , les cardiaques , les accidentés en tous genres , les alcooliques et les grippés très très âgés ) Mais TOUS : covid 21
    La TV n’est là que pour terroriser les populations , et quand on entend les croque-mort macron / salomon et autre véreux , ON a compris l’arnaque .
    Que DONALD soit confirmé Président et tout va changer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici