Roumanie. Dans les bas-fonds de Timisoara

A LA UNE

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Le journaliste d’investigation Dragos Boţa vit dangereusement. En enquêtant sur le monde du crime à Timisoara, sa ville natale de l’ouest de la Roumanie, il s’est fait de nombreux ennemis, dont le baron de la drogue Lucian Boncu. Officiellement, Lucian Boncu est employé dans une société de sécurité, mais il vit en réalité du trafic de cocaïne.Dragos Boţa enquête sur les gangs de Timisoara et publie sur son site Internet des révélations au fil de l’eau. Il a découvert que le réseau de Boncu étendait ses ramifications jusque dans les milieux politiques et administratifs. Les représailles ne se sont pas fait attendre : sa voiture a été incendiée et il a reçu des menaces de mort. Quelques indices trouvés en avril prouvent que le narcotrafiquant avait effectivement planifié l’assassinat du journaliste devenu gênant.

Mais Dragos Boţa refuse de se laisser intimider. Il poursuit ses recherches pour montrer au grand jour la face obscure de Timisoara. Cette ville où le trafic de drogue et la traite des êtres humains sont en plein essor est une porte d’entrée vers les Balkans et l’Occident du fait de sa proximité avec la Serbie et la Hongrie. Lorena Rusovan, l’une des informatrices de Boţa, a ouvert la « Maison de Debora », qui accueille les mineures victimes de violences sexuelles et de prostitution. En accompagnant Dragos Boţa dans son difficile métier, nous découvrons un pan de la lutte contre la criminalité organisée à Timisoara.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Malestroit. L’église sauvée de justesse d’un incendie criminel, des bidons d’essence retrouvés

Il s'en est fallu de peu pour que l'église de Malestroit, dans le Morbihan, ne parte en fumée dans...

Macron : Contre l’abstention, la fraude ? – Le journal du mardi 22 juin 2021

Après un niveau record pour les scrutins de dimanche dernier, toutes les méthodes sont à l’étude pour endiguer le...

Articles liés

Hugo Clément : journaliste ou militant ?

Conspué par les agriculteurs et les chasseurs, chéri par une partie de la jeunesse, Hugo Clément est devenu en quelques années le mentor médiatique...

Tous vaccinés ? Une enquête sur le «vaccin» à ARN messager contre la Covid-19…

Tous vaccinés ? Tel est le titre d'une enquête signée du grand reporter Armel Joubert des Ouches, à sortir dans les prochains jours en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner que la quasi-totalité de ces...

Polygmie, islamisme. Sonia Mabrouk rappelle ses propos à Aurélien Taché et l’interroge sur une démission éventuelle

Une vidéo à montrer dans toutes les écoles de journalisme, car la prestation de Sonia Mabrouk face à Aurélien Taché relève, une nouvelle fois...