Les éditions Ars Magna. Notre sélection de livres à offrir pour Noël

A LA UNE

Nous débutons en cette fin novembre un tour d’horizon des éditeurs, des librairies, des initiatives qui méritent d’être soutenues financièrement alors que la tyrannie sanitaire en place profite aux grands groupes, aux grosses entreprises, et sont en train de détruire les plus modestes entrepreneurs de ce pays. 

Vous souhaitez que nous parlions de votre maison d’édition, de votre commerce à l’approche de Noël ? Contactez nous sur [email protected]

Place aujourd’hui aux éditions Ars Magna, maison d’édition nantaise qui mérite d’être découverte ou redécouverte, et dont voici une sélection de 5 ouvrages.

NEVEN AR RUZ : Des Bretons pour l’Europe nouvelle

Le Groupe Collaboration ou « Collaboration, groupement des énergies françaises pour l’unité continentale » est un mouvement créé à l’automne 1940 par l’écrivain Alphonse de Châteaubriant. Prolongation du Comité France-Allemagne (1935-1939), il est, comme son nom l’indique, favorable à la collaboration avec l’Allemagne nationale-socialiste.

Cercle de notable, il dispose cependant d’une organisation de jeunesse au positionnement radical : les Jeunes pour l’Europe nouvelle, que dirige, un temps, le futur écrivain Saint-Loup.

Dans Des Bretons pour l’Europe nouvelle, le Groupe Collaboration en Loire-Inférieure (1941-1944), le chercheur Neven Ar Ruz étudie son implantation dans le futur département de Loire-Atlantique et ses actions et nous montre, qu’avec ses 1 000 adhérents, ce mouvement est la principale organisation collaborationniste du département et la seule à avoir l’oreille des Allemands.

à commander ici

ABOU BAKR NAJI : Management de la sauvagerie

Comme celui qui a lu Mein Kampf ne peut plus dire : « Hitler ne nous avait pas prévenu », celui qui a lu Management de la sauvagerie ne peut plus dire : « Les islamistes ne nous avaient pas prévenus ».

En effet, ce livre rédigé, en 2004, par un des principaux théoriciens d’Al-Quaïda, Abou Bakr Naji, relate en toutes lettres ce que sera la stratégie de développement de ce groupe terroriste et de ses dissidents qui donnèrent naissance à l’État islamique en Syrie et en Irak.

Les enlèvements d’occidentaux, les attentats terroristes, les attaques contre les chrétiens du Proche-Orient, la constitution de califats islamistes, le jihad planétaire, etc., tout y est annoncé. Pire même, tout y est décrit par le menu, analysé et explicité en fonction des retombées médiatiques espérées. Il ne s’agit de rien d’autre que d’un programme, d’une méthode à suivre. Il tient compte de la façon dont il faut opérer, avant, pendant et après, l’établissement d’une structure étatique ou proto-étatique jihadiste.

Abou Bakr Naji a tiré de l’expérience des djihadistes d’Afghanistan des règles auxquelles ont donné corps des gens comme le dirigeant d’Al-Qaïda en Irak, Abou Mussab al Zarqaoui, ou les actuels décideurs de l’État Islamique syro-irakien.

Ce livre est une bombe et une prophétie, mis dans de mauvaises mains, il est de nature à inspirer la naissance de nouveaux terroristes islamistes, mis dans de bonnes mains, il devrait permettre de prendre, enfin, les mesures qui s’imposent. Il était donc important qu’il soit traduit et édité de nouveau.

A commander ici

ANNE-ALBE-CORNELIE DE BEAUREPAIRE : Les Cathelineau

Les Cathelineau est le titre d’un ouvrage de 1855, écrit par Anne- Albe-Cornélie de Beaurepaire (1789-1862), comtesse d’Hautefeuille.
En quelque trois cent quarante pages, l’auteur raconte l’épopée contre- révolutionnaire de Jacques Cathelineau (1759-1793), acteur majeur de la Vendée militaire.
Il ne s’agit pas stricto sensu d’un livre d’histoire mais plutôt d’un « roman historique ». Quoiqu’il en soit son intérêt est grand car il nous permet, beaucoup plus que les traités des historiens, de « vivre réellement » l’insurrection vendéenne de février à juillet 1793 et de comprendre comment elle impacta l’existence des non-combattants.

A commander ici

FRANCOIS DUPRAT : Manifeste nationaliste révolutionnaire

 Dans Le Manifeste nationaliste révolutionnaire François Duprat affirme l’universalisme du nationalisme révolutionnaire, et insiste sur la situation de semi-colonie de l’Europe qui nécessite une lutte de libération nationale. Il y expose aussi les conditions d’émergence du Parti nationaliste révolutionnaire européen.

Ce manifeste est suivi d’extraits du n° 1 de la revue Année Zéro où Duprat définit, avec clarté et logique, les principes d’organisation nécessaires à toute structure révolutionnaire.

A commander ici

ALEXANDRE DOUGUINE : La Quatrième théorie politique

Quand la droite et la gauche en politique ne veulent plus rien dire, quand les libéraux et les libertaires sont d’accord sur l’essentiel, quand les trois grandes théories politiques du XXème siècle, le communisme, le fascisme et le capitalisme ont prouvé leur incapacité à gouverner, que reste-t-il à faire ? Il reste à inventer une Quatrième théorie politique, nous dit Alexandre Douguine, l’intellectuel le plus écouté aujourd’hui en Russie. Sa pensée, située au-delà des clivages idéologiques artificiels et des réflexes conditionnés par les médias, préconise de se ressourcer aux spiritualités traditionnelles pour affronter l’avenir de manière résolument conquérante. La guerre est donc déclarée au postmodernisme occidental, ce mélange morbide de société du spectacle et de consommation émanant de l’empire anglo-saxon et de ses projets de domination mondiale définitive.

Douguine montre que la construction d’un monde multipolaire fondé sur des valeurs de vie authentiques ne sera possible qu’en maintenant à tout prix une extériorité à l’Occident atlantiste. Comment ? En préservant sans condition la souveraineté géopolitique des puissances du continent eurasiatique, Russie, Chine, Iran, Inde, garantes de la liberté des autres peuples sur la planète. Véritable manuel de guérilla culturelle, cet ouvrage démontre une fois de plus que les idées ne se défendent toujours en dernier recours qu’avec des armes.

A commander ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés