Rennes, des Redones à Anne de Bretagne. Un beau cadeau en bande dessinée sous le sapin !

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Thierry Jigourel (encore et toujours lui !) s’est lancé, après le projet réussi Breizh, dans une autre bande dessinée, intitulée Rennes, des Redones à Anne de Bretagne, éditée par les éditions Petit à petit. Une bande dessinée qui intègre la collection, superbe, initiée par les éditions et qui propose de découvrir l’histoire de France à travers ses principales villes.

Une collection qui permet de faire la lumière sur cette maison d’édition basée à Nantes et qui mérite d’être connue.

Nous avions déjà évoqué le tome 1 de la bande dessinée concernant Nantes, deux autres sont sortis depuis (nous les chroniquerons prochainement). Voici donc le tome 1 de Rennes, avant Saint-Malo en 2021.

Pour ce premier tome, Thierry Jigourel est le scénariste et s’est entouré d’une équipe de 9 dessinateurs et de 9 coloristes. Le scénario lui, évoque l’histoire nationale bretonne de Rennes, de Nominoé au couronnement de Jean V, en passant par les Bonnets rouges ou encore la fronde de la Rouérie sans oublier la révolte du papier timbré, l’Affaire de Bretagne ou de la Chalotais, ou encore la fronde des parlements du printemps 1788 qui voit le marquis Armand Tuffin de la Rouérie embastillé pour avoir défendu les droits de la Bretagne comme il défendit ceux des patriotes américains de son ami George Washington.

La révolution française sera traitée dans un deuxième tome avec un focus sur Lanjuinais et le Chapelier, avocat rennais membre des Etats de Bretagne, puis de l’Assemblée constituante qui fut à l’origine de la suppression des droits et libertés de la Bretagne et de la loi dite Le Chapelier, interdisant toute forme de syndicat et abrogée seulement sous le second empire.

Bien entendu, les dessins sont inégaux en fonction des chapitres, puisqu’ils sont réalisés par des dessinateurs différents. Mais on apprécie l’histoire telle qu’elle est racontée, les explications qui s’ajouent à la bande dessinée, le format, et la recherche de l’esthétisme.

Assurément, cette bande dessinée va faire un carton, notamment à Rennes, cet hiver. Pour 16,9€, voici un beau cadeau (et instructif) à faire à vos proches, pour se rappeler qu’avant que Rennes ne devienne une mégabobolopole victime de décennies de socialisme, la capitale administrative de la Bretagne était une place forte, théâtre de moments importants de l’histoire de la Bretagne.

A commander ici

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine –

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés

Tyrannie sanitaire. Le centre de shopping Alma à Rennes, précurseur du monde d’après ?

« J'suis cocu mais, content » chantait Serge Lama dans Les Petites femmes de Pigalle. Un précepte qui pourrait s'appliquer aux consommateurs qui, pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient des contrôles ont été attaqués....

Rennes. La piscine de Bréquigny dégradée ce week-end

Y'a-t-il un endroit qui n'est pas touché par les incivilités actuellement ? Samedi 1er mai, des dégradations ont été constatées à la piscine de...

Tour d’horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont

Tour d'horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont https://www.youtube.com/watch?v=l1nG1Ka5UXY Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...