La Lumière des siècles, où l’art du vitrail en Bretagne

A LA UNE

Bien connu de nos lecteurs, Bernard Rio vient de publier aux Éditions Coop Breizh La Lumière des siècles, une somme sur l’art du vitrail en Bretagne.

L’art du vitrail est un art ancien, difficile d’exécution. Il est millénaire, ou presque. En Bretagne, les plus anciennes verrières arrivées jusqu’à nous se trouvent à Dol-de-Bretagne, dans la cathédrale. Elles racontent la vie de saint Samson, évêque d’York, un des sept saints- fondateurs de la péninsule. On les date autour de 1290.

Moins de 350 églises et chapelles conservent des vitraux antérieurs à 1789. Si la verrerie résiste bien au temps, le sertissage en plomb est plus fragile et les structures en barlotière (des barres de fer) le sont aussi. Beaucoup de vitraux ont été victime de la négligence, de l’iconoclasme religieux, du vandalisme politique, de vols…

Au fil des siècles, les vitraux s’encrassent, noircissent sous l’effet des fumées, encens, cierges… Ils perdent de leur éclat au-delà de 80/100 ans. Leur restauration implique des savoir-faire exacts, délicats. En Bretagne, les peintres et verriers, créateurs, restaurateurs n’ont jamais manqué. Ils sont souvent constitués en ateliers familiaux et se perpétuent en vraies dynasties. Tel l’atelier Rault, fondé en 1864, et qui en est à la quatrième génération.

Aujourd’hui, le travail ne manque pas. Car à la floraison médiévale, de la Renaissance s’ajoutent désormais les vitraux des deux derniers siècles, créés dans l’esprit du « gothic revival » des Britanniques. Et les créations contemporaines sont nombreuses, œuvres d’Antoine Le Bihan (abbaye de Boquien) de Jacques Godin (cartons) et Charles Robert pour l’église Saint-Tremeur à Carhaix, à titre d’exemples.

Le travail de Bernard Rio est remarquable, tant par la richesse iconographique que par l’information fournie, de manière rigoureuse. Les vitraux sont présentés de manière thématique (il ne s’agit pas d’un inventaire, il en existe trois, le dernier de 2005), ainsi les saints- fondateurs, la Bretagne du  Graal, le Tro Breiz, les pèlerins de Compostelle, les ducs et duchesses…

Rio n’a pas négligé les vitraux inspirés de la Révolution, de la guerre de 1870, des deux guerres mondiales. Une imagerie très souvent sulpicienne mais qui témoigne aussi d’un art populaire, fortement enraciné.

En annexes, des notices biographiques des peintres et verriers des 19° et 20° siècles, un glossaire, une bibliographie, deux index. De quoi faire de ce « beau livre » une référence indispensable.

Jean Heurtin

* Bernard RIO, La Lumière des siècles. L’art et l’histoire dans les vitraux de Bretagne, Coop Breizh, 254 p. 29,90 euros.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Thorgal est de retour (bande dessinée)

Créée il y a plus de quarante ans, la bande dessinée Thorgal, teintée de fantastique, est aujourd’hui encore la...

Après Josephine, Bécassine au Panthéon ! [L’Agora]

Avec Josephine Baker (1906-1975), c’est un personnage en grande partie fabriqué selon les méthodes du show business qui entrera...

Articles liés