Didier Raoult vs François Rafi (CHU Nantes). Une composition pénale programmée le 20 janvier.

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Didier Raoult avait porté plainte, il y a huit mois contre son confrère nantais François Raffi, le chef du service infectiologie du CHU de Nantes, pour menace de mort. Depuis six mois, l’enquête était bouclée, mais la Justice semblait ralentir sur le dossier. Au final, le procureur a préféré une alternative aux poursuites à un procès, et une composition pénale est programmée le 20 janvier prochain.

Ouest France indique que François Raffi admet avoir insulté son confrère, mais niait avoir proféré des menaces de mort. Après quelques semaines de mystère, le professeur François Raffi, chef de service des maladies infectieuses et tropicales au CHU de Nantes, avait reconnu être l’auteur d’appels malveillants à l’encontre de Didier Raoult, comme l’avait confirmé l’avocat du directeur de l’IHU Méditerranée, Me Brice Grazzini

Le Canard enchaîné avait indiqué que « le téléphone portable à l’origine des appels malveillants faisait partie de ceux mis à la disposition des médecins du service infectiologie du CHU de Nantes ». Le service dirigé par le professeur François Raffi. L’enquête, ouverte à Marseille initialement, avait été transmise aux magistrats de Loire-Atlantique.

D’abord ouverte à Marseille, l’enquête avait donc été transmise aux magistrats de Loire-Atlantique.

Fin de l’histoire, le 20 janvier donc.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rennes. Le député Mustapha Laabid (LREM) définitivement condamné pour abus de confiance

Le député de la première circonscription d'Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid (LREM) a été définitivement condamné par la Cour de cassation....

Non, Alice Coffin n’a pas été agressée : la preuve en vidéo

La conférence d’Alice Coffin à la Friche Lucien, à Rouen, mercredi soir 16 juin 2021, a été animée :...

Articles liés

Covid-19. Second pic épidémique planétaire 2020 franchi : l’hémisphère nord reste le plus touché

Avant propos  Dans moins de quatre semaines viendra l'heure des bilans de l'année 2020, année marquée par une pandémie de Covid-19 beaucoup plus médiatique que...

Menaces contre Didier Raoult, conflits d’intérêts… le service d’infectiologie du CHU de Nantes dans la tourmente

Alors que l'un des coups de téléphone menaçant Didier Raoult aurait été émis depuis le CHU de Nantes, il apparaît que le professeur François...

Didier Raoult rue dans les brancards

Au sommaire ce soir, Didier Raoult entendu par la commission d’enquête parlementaire sur la gestion de crise du Covid-19. Après les auditions langue de...