Les 8 IUT de Bretagne proposent une nouvelle formation : le B.U.T

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

À la rentrée universitaire de septembre 2021, les 8 IUT de Bretagne (3.000 étudiants) comme les 111 IUT de France, proposeront un nouveau diplôme : le Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.).

Seul Bachelor Universitaire, le B.U.T est une formation à Bac + 3 sélective et professionnalisante qui permet aux IUT d’entrer de plein pied dans le LMD. Ce nouveau cursus modifie en profondeur l’enseignement dans les IUT, en substituant à une logique de connaissance une logique de compétence.

En plus du dossier de candidature comportant vos bulletins scolaires, il peut vous être demandé de passer des tests et/ou un entretien de motivation. Dans chaque académie, 50 % de places devraient être réservées aux bacheliers technologiques pour les BUT de spécialité proche.

Compétences concrètes et adaptées au Territoire

La nouvelle formation est en effet construite à partir d’un référentiel de compétences présenté par niveau et conçu par les IUT.

Les principales innovations du B.U.T :

  • 1/3 du temps d’étude portera sur les réalités économiques et sociales locales, pour répondre au plus près aux besoins des entreprises du Territoire et favoriser l’employabilité des étudiants
  • les étudiants ne seront plus évalués sur leurs connaissances, mais sur leur capacité à les utiliser dans des contextes professionnels (une pédagogie axée sur les compétences et non pas sur la théorie, c’est nouveau à l’Université). Cela peut toutefois laisser sceptique, car si il n est plus demandé de connaissances aux élèves, ils n’ont pas vocation non plus à devenir des robots exécutants…

Alors que les élèves de Terminale formuleront d’ici au 11 mars leurs vœux sur Parcoursup, c’est 22 spécialités du B.U.T, déclinées en de nombreux parcours, que les IUT de Bretagne proposent.

Le nouveau B.U.T. s’adresse aux futurs bacheliers généraux et technologiques, avec une volonté affirmée des IUT d’être un tremplin pour la réussite d’étudiants aux profils académiques et sociaux variés. Après leur diplôme, la moitié des étudiants continuera des études jusqu’à un diplôme de niveau Bac+5. Les autres entreront directement dans la vie active dès l’obtention du B.U.T.

Pour plus d’information sur le BUT, c’est ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »

Isabelle Le Callennec, tête de liste Les Républicains à l'occasion des élections régionales de juin 2021, vient d'adresser à...

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! »

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! ». François Boulo, né en 1986, est...

Articles liés