Saint-Jacques de la Lande (35). Un grand déstockage de boissons organisé les 5-6 février

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

La société Atlantique Boissons, acteur majeur dans le secteur de la consommation hors domicile (cafés, hôtels, restaurants et collectivités), organise un grand déstockage au sein de son nouvel entrepôt Rennais. Cet événement va se dérouler le vendredi 5 et samedi 6 février 2021 de 9h00 à 18h00 à l’adresse suivante : 76 Boulevard de la Haie des Cognets – 35136 Saint-Jacques de la Lande.

Des boissons non alcoolisées / des bières / des spiritueux / des vins seront proposés aux particuliers comme aux professionnels.

« L’objectif de cette démarche est multiple. D’une part, elle consiste à s’ancrer dans une démarche de lutte contre le gaspillage en proposant des produits à déstocker avec une date limite de consommation ou bien dépassée, ce qui ne pose aucun problème de consommation. D’autre part, le secteur de la restauration et de l’hôtellerie est tout particulièrement touché par la crise sanitaire actuelle. Confinement après confinement, les coups durs s’enchainent pour les cafés, hôtels et restaurants (CHR). De nombreux professionnels craignent de devoir mettre la clé sous la porte, et sont dans le plus grand désarroi » indiquent les organisateurs.

Crédit photo : Atlantique Boissons
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Gérald Darmanin est un client de Valérie Hervo

Si vous voulez rencontrer Gérald Darmanin, il est plus simple d’aller chez Valérie Hervo que de solliciter un rendez-vous...

Nantes. Tabassé en avril, il se venge sur… une jeune femme

Nous écrivions dernièrement qu’un jeune homme âgé de 18 ans avait été tabassé à coups de sabre, batte et...

Articles liés

Découvrir le monastère de la Grande Chartreuse : l’ordre cartusien et les liqueurs

On connait tous la célèbre chartreuse verte, mais savez-vous qui la fabrique et d’où elle vient ? Du monastère de la Grande Chartreuse dans...

Coca-Cola : la science au service du business

De fausses études scientifiques et un vrai capitalisme carnassier : voilà comment résumer le cynisme de la firme américaine Coca-Cola. Depuis près d’une décennie,...