Marine Le Pen présente son contre-projet pour neutraliser l’islamisme

Face à la « loi confortant les principes républicains« , Marine Le Pen, accompagnée de Stéphane Ravier et Jean-Paul Garraud, présente un contre-projet visant réellement à combattre l’emprise islamiste.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Pour Marine Le Pen, le problème se résume à l’islamisme, et non à l’islam qu’elle imagine soluble dans sa république. Le seul point positif avec l’arrivée au pouvoir du Rassemblement national serait un ralentissement de l’islamisation de notre société. Mais en rien son éviction. L’islamisation continuerait son travail de sape sous couvert de l’islam qui en est la matrice.
    Mais le danger principal n’est pas l’islamisation mais celui de l’immigration allogène. Celle-ci, quelle soit musulmane ou non, sonnera le glas, par son poids démographique, de la population autochtone. Si l’on peut changer de religion et de philosophie politique, on n’est incapable de modifier son patrimoine génétique sur lequel repose chaque culture. La question ethno-raciale demeure centrale. Aujourd’hui, plus que jamais.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !