Marine Le Pen présente son contre-projet pour neutraliser l’islamisme

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Face à la « loi confortant les principes républicains« , Marine Le Pen, accompagnée de Stéphane Ravier et Jean-Paul Garraud, présente un contre-projet visant réellement à combattre l’emprise islamiste.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

2 Commentaires

  1. Pour Marine Le Pen, le problème se résume à l’islamisme, et non à l’islam qu’elle imagine soluble dans sa république. Le seul point positif avec l’arrivée au pouvoir du Rassemblement national serait un ralentissement de l’islamisation de notre société. Mais en rien son éviction. L’islamisation continuerait son travail de sape sous couvert de l’islam qui en est la matrice.
    Mais le danger principal n’est pas l’islamisation mais celui de l’immigration allogène. Celle-ci, quelle soit musulmane ou non, sonnera le glas, par son poids démographique, de la population autochtone. Si l’on peut changer de religion et de philosophie politique, on n’est incapable de modifier son patrimoine génétique sur lequel repose chaque culture. La question ethno-raciale demeure centrale. Aujourd’hui, plus que jamais.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le travail ; elle est préparatrice...

« Jeanne, au secours ! » [L’Agora]

En son temps, tout le monde pensait que ce cri du cœur de Jean Marie le Pen s’adressait à notre « Sainte Jeanne d’Arc nationale »...

Les élections régionales de Marine Le Pen : le début de la fin

 Dans un article aussi fouillé que passionnant, Philippe Christèle revient de manière factuelle sur la déroute électorale du Rassemblement national lors des élections régionales...

« Le triple espace de Zemmour », par Jean-Yves Le Gallou

Eric Zemmour, s’il se déclare candidat, pourrait conquérir un triple espace : la droite de LR martyrisée par le système médiatique, les identitaires du...