L’Afrique, 2,5 milliards de voisins en 2050, Histoire des guerres romaines, le Diable, Comprendre l’époque, 88 : la sélection littéraire de la semaine

A LA UNE

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

L’Afrique, 2,5 milliards de voisins en 2050, Histoire des guerres romaines, le Diable, Comprendre l’époque, 88 : voici la sélection littéraire de la semaine.

L’Afrique, 2,5 milliards de voisins en 2050

Sommes-nous tous Africains, émigrés du « berceau de l’humanité » ? Qu’a été, ou qu’est toujours, la Françafrique ? Comment « l’Islam noir tolérant » a-t-il donné naissance au djihadisme au Sahel ? L’Internet et la téléphonie mobile révolutionnent-ils le quotidien africain ? Comment expliquer la percée de la Chine en Afrique ?

Faire le tour d’un continent sept fois plus vaste que l’Union européenne en explorant son histoire, sa culture, ses évolutions sociales, économiques, politiques et géopolitiques, ses épreuves du passé — esclavage, colonisation, guerres — et ses promesses d’avenir, tel est le pari ambitieux de ce livre.

L’exceptionnelle jeunesse de l’Afrique marque ses réalités contemporaines : 40 % de ses habitants ont moins de 15 ans. Le quasi-doublement de sa population d’ici à 2050 va décupler les défis comme les opportunités. L’Afrique trouvera-t-elle les moyens pour nourrir, loger, former et employer tous ses jeunes ?

Le niveau de son développement, de sa stabilité politique et de son état sanitaire, le rythme de l’émigration ou sa contribution à la (dé-)pollution de la planète concernent plus que jamais l’Europe et le reste du monde. Voici 100 clés pour mieux comprendre les enjeux présents et futurs de la « jeune Afrique », par Jean de la Guérivière et Stephen Smith qui avait marqué en France avec La ruée vers l’Europe.

A commander aux éditions Tallandier

Histoire des guerres romaines

Yann Le Bohec, grand historien militaire, nous livre ici (version poche) une érudition vaste et authentique, une honnêteté intellectuelle scrupuleuse et un anti conformisme qui signe une pensée dynamique, et une passion pour l’histoire de Rome. Cet ouvrage part de l’histoire militaire pour proposer une nouvelle compréhension de l’histoire générale (histoire politique, économique, sociale, culturelle et religieuse). Il se présente comme un complément de La Guerre romaine parue en 2014.

L’auteur a cherché à décrire puis à expliquer les succès de l’armée romaine sur dix siècles, et son échec final. Il a trouvé des guerres et des batailles oubliées par ses prédécesseurs. Il décrit les guerres et les batailles, menées par les Romains et aussi en tenant compte de leurs ennemis ; ces derniers ont été jadis négligés et pourtant il est indispensable de les connaître si l’on veut comprendre l’histoire. Le livre comprend 11 cartes et 57 planches, dont des inédits, qui permettront de comprendre le texte.

A commander aux éditions Tallandier

Le Diable : les origines de la diabolisation de la femme

Si Friedrich Nietzsche a pu, en son temps, déclarer  » Dieu est mort « , personne, à ce jour, à notre connaissance, ne s’est aventuré à proclamer la mort de Satan. Nous ne nous y risquerons pas. Nous nous contenterons d’évoquer sa haute figure dans ses métamorphoses, ses pompes et ses oeuvres. Et, en un prolongement dramatiquement logique, le bouc émissaire tout trouvé qu’est la femme. A l’heure où le féminisme prend un nouveau visage et s’incarne dans la figure mythique de la sorcière, il est essentiel de revenir sur le processus qui a conduit à cet état de fait : le Diable.

Du Moyen Age à nos jours, Dominique Labarrière dresse les multiples visages de l’incarnation du Mal, mettant en exergue l’utilisation qui en a été faite afin de modifier le statut des femmes : découvrez quelle est cette conception de la femme que les puissances religieuses et laïques vont s’employer à promouvoir à partir des dernières décennies du XVe siècle.

A commander chez Pygmalion

Comprendre l’époque

« Dix ans que je me creuse la tête, malgré les menaces, les persécutions et les risques pour écrire une suite à Comprendre l’Empire, une suite qui ne soit pas une redite.
Dix ans que j’accumule les faits, les idées et que je cherche un plan. […] Dans Comprendre l’Empire, je partais de la Révolution française, de la succession Ancien Régime, République, de l’opposition Religion et Raison, y démontrant notamment tout ce que ce régime théocratique avait de raisonnable sur le plan pratique et tout ce que cette raison politique avait de fanatique et de déraisonnable dans les actes et les faits. J’y montrais aussi comment s’y déployait une logique, une logique politique de pouvoir et de domination…
Mais de domination au nom de quoi ?
C’est tellement évident, tellement devant nous et en nous, qu’on finit par ne plus le voir.
Cette nouvelle domination des uns sur les autres, de la démocratie républicaine sur la monarchie théocratique, puis même de la république démocratique sur la démocratie républicaine s’est faite au nom d’un nom magique, d’une idée parfaitement séductrice : l’égalité !
L’épopée moderniste, la grande idée, le concept au coeur de la dynamique du cycle c’est ça : le pouvoir au nom de l’égalité.
Et une égalité de plus en plus totale, soit, en bonne logique, de plus en plus formelle et abstraite, ce qui se traduit le plus souvent dans la pratique en absurdité, voire en son contraire !
Énorme paradoxe !
Le voilà le coup de génie qui embrasse toute l’époque, la suprême arnaque comme sortie de la tête même du diable : l’inégalité au nom de l’égalité ! »

Ainsi commence Comprendre l’Époque : pourquoi l’Égalité ? qui de la Tradition à Marx, de la logique formelle à la complexité du réel, de la parole du Christ à la loi du nombre et du Marché, nous fait cheminer jusqu’à ce futur qui se déploie sous nos yeux, entre surveillance de masse, censure et dictature à venir du grand reset.

Essayiste, polémiste, cinéaste et romancier, Alain Soral, dans ce treizième livre, pose une fois de plus son regard acéré sur le monde actuel, sa genèse et les causes profondes de ses transformations. Né en 1958 en Savoie, il est reçu en 1978 aux Beaux-Arts, puis à l’EHESS, s’intéresse aux phénomènes de mode, à l’art et à la philosophie. Après un passage au Parti communiste puis au Front national, il appelle depuis 2007 à une alliance de la « gauche du travail » et de la « droite des valeurs » à travers l’association Égalité & Réconciliation.

En précommande chez Kontre Kulture

88

1992. Dans les archives souterraines du KGB, l’agent Alexei Soloviev découvre, par hasard, un testament secret d’Adolf Hitler saisi dans son bunker par l’Armée rouge après son suicide.
Vingt-huit ans plus tard, des troubles inhabituels dans les milieux islamistes en relation avec des organisations néo-nazies conduisent la jeune analyste des services de Renseignement, Melanie Carson, à infiltrer un groupe de suprémacistes en Pennsylvanie.
Une découverte aussi terrifiante qu’inattendue va l’entraîner dans une dangereuse aventure avec son nouveau compagnon, Jeff Cartright.

Les expéditions nazies au Tibet dans les années 30 auraient-elles permis à Himmler de retrouver le texte original du Karma de Kalachakra, une œuvre ésotérique attribuée au Bouddha lui-même, qui permet aux émules du Dalaï-Lama de trouver la réincarnation de leur leader ? Des néo-nazis, dont le signe de ralliement est le nombre  » 88  » – un 8 pour chaque  » H  » de  » Heil Hitler  » – auraient-ils réussi à prendre le contrôle de plusieurs organisations terroristes, avec pour projet commun de bouleverser l’ordre mondial et, peut-être, ressusciter le Troisième Reich ?

Tandis que Melanie et Jeffrey tentent de retrouver Alexei Soloviev, seul à connaître les dernières volontés d’Hitler, un nouveau  » printemps islamiste  » secoue l’Indonésie et ses deux cents millions d’habitants. Mais qui est vraiment Habib Saragih, mystérieux leader du mouvement révolutionnaire dont les moyens financiers paraissent illimités ?

Un polar prenant et divertissant.

Pierre Rehov est écrivain et réalisateur de documentaires sur les conflits du Proche-Orient. Expert en psychopathologie du terrorisme suicide, il est diplômé du Centre de Contre-Terrorisme de l’université d’Herzliya en Israël. Après Cellules Blanches (Albin Michel), Tu seras si jolie (Belfond) et Ted88 est son quatrième roman sous ce nom.

A commander chez Cosmopolis

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

ESCC Maen-Roch e Bro-Felger a vo anvet « kreizenn Eugénie Duval »

D'an 28 a viz even e voe digoret an ESCC Maen-Roch e Bro-Felger. Gant an departamant hag ar gevredigezh...

Islande. Forte hausse des nouveaux cas de Covid-19 : les contaminés sont majoritairement des vaccinés

En Islande, le retour de plusieurs restrictions sanitaires a été décidé par les autorités face à la forte hausse...

Articles liés