Cybersécurité : les données sensibles face aux attaques de phishing

A LA UNE

Une nouvelle campagne de phishing aurait été menée il y a quelques jours par le biais d’emails frauduleux, prétendant une demande de récupération de compte de la part des équipes de Microsoft. Début février, les clients de la Fnac et de Darty étaient également visés par une attaque similaire visant à récupérer leurs identifiants, leurs mots de passe et leurs coordonnées bancaires. Depuis quelques semaines, les hackers multiplient les campagnes de phishing en France, une tendance confirmée par la plateforme gouvernementale cybermalveillance.gouv.fr.

Selon Pierre-Louis Lussan, de chez Netwrix, le phishing fait partie des principales menaces qui conduisent à des violations de données réussies, et mérite une attention particulière au sein des entreprises au regard de la sensibilité des données concernées :

« Étant donné que la menace posée par le phishing a pris une ampleur considérable pendant la pandémie, il n’est pas surprenant que les violations de données qui en résultent fassent l’objet d’une attention accrue aujourd’hui.

Bien souvent, les cybercriminels parviennent accéder à des données personnelles sensibles, telles que les emails, le nom, le numéro de téléphone ou encore l’adresse. Les conséquences pour les entreprises en cas d’attaque peuvent être extrêmement préjudiciables, à commencer par des amendes sévères pour non-respect des règles et, à terme, une perte de confiance de la part des clients ainsi qu’une réputation gravement entachée. Cette menace impose aux organisations non seulement de renforcer la sécurité des données, mais aussi d’améliorer leur capacité à détecter les incidents et à se remettre de ceux-ci.

Malgré les efforts permanents consentis par les équipes IT pour atténuer le risque de phishing, cette démarche s’est très souvent révélée peu fiable. Cette situation s’explique par une approche fragmentaire de la cybersécurité, qui reste le lot de la majorité des organisations, notamment des PME. Ainsi, si une organisation a correctement configuré ses filtres anti-spam et mis à jour ses solutions anti-malware, mais n’a pas amélioré ses capacités de détection, elle ne sera pas forcément capable d’identifier une attaque en cours. En définitive, une stratégie anti-phishing exige impérativement une approche exhaustive de la part d’une entreprise. En tant qu’organisations respectueuses des réglementations en vigueur, nous devons faire preuve de vigilance en tout temps. Les acteurs malveillants n’ont besoin que d’un seul point d’entrée pour parvenir à leurs fins.

Pour réduire au minimum le risque que des cybercriminels s’introduisent dans les réseaux et volent les données sensibles, les responsables IT doivent voir plus grand et mettre en place des contrôles de sécurité supplémentaires pour diminuer les dégâts éventuels. Il s’agit notamment de limiter l’accès aux données sensibles, de révoquer régulièrement les privilèges excessifs pour réduire la surface d’attaque, de faciliter le contrôle pour accélérer le temps moyen de détection et de réagir plus rapidement aux incidents de sécurité. Une telle stratégie passe inévitablement par une meilleure visibilité des types de données sensibles détenues par une organisation et de l’endroit où elles se trouvent. Ce faisant, les entreprises pourront détecter les fichiers qui se trouvent en dehors de leurs emplacements sécurisés et éliminer la surexposition de données sensibles. »

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

La Cathédrale Saint Basile, icône de la Russie

La cathédrale Saint-Basile a déjà plus de 450 ans et est toujours d’une éblouissante beauté. Elle est le premier...

Tyrannie sanitaire en Loire-Atlantique : malgré le Pass sanitaire, le port du masque à nouveau obligatoire dans les bars et restaurants de 68 communes

Puisqu'on vous dit que le Pass sanitaire est avant tout un outil de contrôle des populations et qu'il ne...

Articles liés