Pierre-Yves Rougeyron : L’expropriation culturelle – le cas Jordana/Yseult

A LA UNE

De quoi la reprise de « Ne me quitte pas » de Jacques Brel par Camélia Jordana et Yseult est-elle le nom ?… Pierre-Yves Rougeyron vous propose son analyse dans laquelle il développe la notion d’expropriation culturelle.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Bordeaux. Château l’Escart : le retour du fruit

Propriété conduite sous le régime de la biodynamie, le château l’Escart signe des vins au fruit plantureux et à...

« Pages arrachées au livre de Satan », chef d’œuvre de Dreyer, a 100 ans !

Davantage connu pour La Passion de Jeanne d’Arc, Carl Theodor Dreyer a réalisé il y a tout juste un...

Articles liés