Gérard Lefranc, amoureux de la vie, militant de la vie, est décédé

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Ce mardi 9 mars, Gérard Lefranc est décédé à l’âge de 86 ans. Professeur d’histologie à la Faculté de Médecine de Nantes, Gérard Lefranc aimait la vie. Il en a été un fervent défenseur de la conception à la mort naturelle, militant catholique et national.

Ses obsèques ont été célébrées au prieuré Saint Louis de Nantes le 12 mars, avant son inhumation dans le caveau familial (dans l’Yonne).

Gérard Lefranc, amoureux de la vie

Doué de multiples talents, Gérard Lefranc a vécu intensément.

Selon les propres mots de sa famille, il était « amoureux fou de la nature, de la forêt (qu’il a) sillonnée à pied, à cheval, à la chasse… Sportif accompli faisant entre autres de la voile, de la haute montagne, de la moto… ».

Cet amour de la vie s’exprimait également dans les arts et dans sa vie sociale : « vos qualités de conteur, de chanteur, d’acteur vous permettaient d’éprouver du plaisir dans une pièce de théâtre familial ou d’e jouer pléthore d’instruments de musique. ».

Il faut y ajouter son travail de professeur de médecine en histologie.

Gérard Lefranc, militant de la vie

Gérard Lefranc, en plus de ces multiples occupations personnelles, familiales et professionnelles, s’est engagé très tôt dans la défense des plus faibles, en particulier des enfants dès leur conception.

Comme l’a rappelé sa famille « en tant que professeur de médecine en histologie, vous êtes en première ligne… et subissez de plein fouet les critiques et pires oppositions du Système…. brillant orateur… vous n’avez pas hésité à vous jeter dans l’arène pour informer, former, transmettre, alerter sur des sujets qui maintenant sont une réalité et un véritable enjeu de société. ».

Gérard Lefranc, militant national et catholique

Cet enjeu de société, la protection de la vie, n’a pas été le seul de ses engagements. Né en Algérie française, cadre de son enfance et de son adolescence, contraint de l’abandonner, Gérard Lefranc fut aussi un militant national pendant toute son existence.

Enfin, sa foi chrétienne l’a fait s’investir  dans le maintien de la doctrine catholique et de la tradition tant comme pilier de la communauté du prieuré Saint Louis qu’initiateur de l’installation de l’école des dominicaines à Nantes.

THIERRY MONVOISIN

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

L’envers des affaires : Karl Zéro balance tout sur Alègre, Fourniret et les réseaux pédocriminels…

Le journaliste Karl Zéro lance un magazine trimestriel d'enquêtes au long cours qui nous plonge dans l’Envers des affaires....

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas...

Articles liés