A Rennes, toujours pas d’arme pour la Police municipale mais une « concertation citoyenne »

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

A Rennes, toujours pas d’arme pour la Police municipale malgré les risques pris mais une (ne riez pas) « concertation citoyenne » à venir au sujet de l’insécurité croissante.

Lors d’un conseil municipal qui s’est tenu le 29 mars, la maire Nathalie Appéré a confirmé qu’il n y aurait aucun changement dans la politique menée par la municipalité concernant la sécurité et sa police municipale. Une maire totalement aveuglée idéologiquement, férue de « médiateurs sociaux » équivalent des « grandes frères » témoins pourtant de l’échec des politiques de la ville depuis des décennies. Arrosage de subventions aux associations, travailleurs sociaux, mais surtout pas d’armes pour les policiers municipaux qui en réclament pourtant, leur grève récente s’étant soldée par une fin de non recevoir de la part de la municipalité.

Seuls décisions prises, le recrutement de quarante policiers municipaux supplémentaires. Vingt cette année, vingt en 2022. Les premiers d’entre-eux seront présents sur le terrain, dès le 1er avril, mais désarmés, on ne voit pas bien à quoi ils vont servir face à des gangs qui se structurent.

La maire et Sébastien Sémeril, le chef de file du groupe socialiste, ont également précisé que la « concertation citoyenne » portant sur le « livre blanc de la Ville en matière de lutte contre la délinquance » se tiendrait, via des ateliers, du 17 au 22 avril.

Alors même que jamais Rennes n’avait connu autant de violences et de trafics, liés aussi à l’installation progressive de nouvelles populations dans la capitale bretonne, le PS sort une « concertation citoyenne ». Les dealers doivent en rigoler. Jusqu’à quand cela va durer ? Difficile de le dire, tant l’opposition municipale dirigée par M. Compagnon ne semble pas bien virulente (et ne nomme surtout pas l’ennemi, et le noeud du problème). En attendant, commerçants et habitants des quartiers populaires vivent, eux, bien souvent, un cauchemar quotidien dans une métropole où finalement, seule une partie de la population, insouciante et/ou pas confrontée aux problèmes qui rongent la cité, applaudit à la politique municipale menée par le PS depuis plusieurs décennies.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas...

Terrorisme, la menace sans fin. Nouveau numéro de la revue Conflits

C'est un sujet particulièrement d'actualité que traite la revue de Géopolitique Conflits, ce mois-ci. Avec un dossier consacré au...

Articles liés

Rennes. La piscine de Bréquigny dégradée ce week-end

Y'a-t-il un endroit qui n'est pas touché par les incivilités actuellement ? Samedi 1er mai, des dégradations ont été constatées à la piscine de...

Tour d’horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont

Tour d'horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont https://www.youtube.com/watch?v=l1nG1Ka5UXY Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Montreuil-sur-Ille (35). Un blessé grave après une bagarre au couteau

A Montreuil-sur-Ille, petite commune au nord de Rennes, une violente bagarre a éclaté mardi soir, sur le parking du Carrefour Contact local, fermée à...

Nantes. Face aux dealers, la police municipale abandonne le terrain ?

De hauts cris s'élevaient des abords de la ligne 1 du tramway, entre la station Commerce et l'ex-ssquare Fleuriot de Langle, ce vendredi soir...