Chronique littéraire. Julian Tannhäuser. Héros de notre temps

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Dans la jungle des parutions de romans, il est devenu bien difficile de dénicher une pépite. Les critiques dithyrambiques de romans pourtant décevants, ce n’est pas cela qui manque.

Aux amateurs de romans d’aventure ou de bons polars, j’attire l’attention sur cette nouvelle série : Tann, dont trois volumes ont déjà paru. Le style est clair, plaisant, sonne juste. L’intrigue est toujours au cœur d’un récit au rythme échevelé. On sent que l’auteur est bien documenté. On y croit, et c’est aussi ce qui fait la force de l’histoire.

Julian Tannhäuser est un redresseur de torts qui ne s’embarrasse pas des lois de la République. Combattant aguerri, il a traqué les djihadistes en tant que mercenaire et au péril de sa vie, dans diverses régions du monde. Lâché par sa hiérarchie, cet électron libre revient clandestinement en France, en se mêlant au flot de migrants.

Son sang ne fait qu’un tour quand il est confronté à ce qu’est devenu son pays : le voilà qui endosse les attributs de Thanatos, sorte d’archange terrassant l’hydre du terrorisme islamique. Pas de babtou fragile ici : du courage, de l’action, et une bonne dose de sensualité. Car Tann n’est pas une machine froide.

Cette série plaira surtout aux hommes, par son côté viril et ses rebondissements musclés. Cependant, le personnage principal, beau gosse bien bâti, grand amateur de femmes, pourra en faire rêver plus d’une.

La série Tann n’est certes pas un essai philosophique aux concepts novateurs mais elle remplit bien son office de faire passer un bon moment au lecteur.

Les volumes sont chronologiques mais peuvent être lus indépendamment les uns des autres.

Tome 1 : le retour en France dans la clandestinité. Tann devient Thanatos.

Tome 2 : Tann se fait des ennemis de toutes parts mais trouve aussi des alliés inattendus.

Tome 3 : Changement de décor : Tann poursuit sa mission au cœur des montagnes de l’Asie centrale.

12,50 € au format broché. 5,50 € au format Kindle. Sur Amazon.

https://vitusnilcos.wixsite.com/serie-tann

Par Lucile Quélic

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

L’envers des affaires : Karl Zéro balance tout sur Alègre, Fourniret et les réseaux pédocriminels…

Le journaliste Karl Zéro lance un magazine trimestriel d'enquêtes au long cours qui nous plonge dans l’Envers des affaires....

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas...

Articles liés