Chronique littéraire. Julian Tannhäuser. Héros de notre temps

A LA UNE

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Dans la jungle des parutions de romans, il est devenu bien difficile de dénicher une pépite. Les critiques dithyrambiques de romans pourtant décevants, ce n’est pas cela qui manque.

Aux amateurs de romans d’aventure ou de bons polars, j’attire l’attention sur cette nouvelle série : Tann, dont trois volumes ont déjà paru. Le style est clair, plaisant, sonne juste. L’intrigue est toujours au cœur d’un récit au rythme échevelé. On sent que l’auteur est bien documenté. On y croit, et c’est aussi ce qui fait la force de l’histoire.

Julian Tannhäuser est un redresseur de torts qui ne s’embarrasse pas des lois de la République. Combattant aguerri, il a traqué les djihadistes en tant que mercenaire et au péril de sa vie, dans diverses régions du monde. Lâché par sa hiérarchie, cet électron libre revient clandestinement en France, en se mêlant au flot de migrants.

Son sang ne fait qu’un tour quand il est confronté à ce qu’est devenu son pays : le voilà qui endosse les attributs de Thanatos, sorte d’archange terrassant l’hydre du terrorisme islamique. Pas de babtou fragile ici : du courage, de l’action, et une bonne dose de sensualité. Car Tann n’est pas une machine froide.

Cette série plaira surtout aux hommes, par son côté viril et ses rebondissements musclés. Cependant, le personnage principal, beau gosse bien bâti, grand amateur de femmes, pourra en faire rêver plus d’une.

La série Tann n’est certes pas un essai philosophique aux concepts novateurs mais elle remplit bien son office de faire passer un bon moment au lecteur.

Les volumes sont chronologiques mais peuvent être lus indépendamment les uns des autres.

Tome 1 : le retour en France dans la clandestinité. Tann devient Thanatos.

Tome 2 : Tann se fait des ennemis de toutes parts mais trouve aussi des alliés inattendus.

Tome 3 : Changement de décor : Tann poursuit sa mission au cœur des montagnes de l’Asie centrale.

12,50 € au format broché. 5,50 € au format Kindle. Sur Amazon.

https://vitusnilcos.wixsite.com/serie-tann

Par Lucile Quélic

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Propagande sanitaire. Olivier Véran vaccine une secrétaire d’État enceinte devant la presse [Vidéo]

L'exécutif, par l'intermédiaire du ministre de la Santé Olivier Véran et de la secrétaire d'État Olivia Grégoire, s'est livré...

Passe sanitaire : la contre-attaque – JT de TVLibertés du mardi 27 juillet 2021 [Vidéo]

Au sommaire de cette édition du 27 juillet : les manifestations contre le passe sanitaire. Alors que les mobilisations...

Articles liés