Gaspard Fontaine face à Emmanuel Macron : le tribunal relaxe le décrocheur

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Gaspard Fontaine, le jeune militant qui avait décroché le portrait d’Emmanuel Macron en mairie d’Amiens, a été relaxé par le tribunal correctionnel d’Amiens au nom de la liberté d’expression. Le Parquet fait appel.

C’est la cinquième relaxe sur le fond pour des Décrocheurs qui dénoncent l’inaction climatique et sociale. Alors que la loi Climat et Résilience est très loin des enjeux, l’alarme du mouvement climat résonne avec d’autant plus de légitimité. Action non-violente COP21 appelle à se mobiliser massivement dans les marches du 9 mai pour sanctionner l’inaction du gouvernement.

Ce délibéré affirme donc une forme de légitimité de la mobilisation citoyenne pour le climat. Le tribunal correctionnel d’Amiens estime que « l’incrimination de vol serait disproportionnée par rapport au droit à la liberté d’expression ». En conséquence, il relaxe Gaspard Fontaine, militant de 19 ans qui était poursuivi pour vol en réunion et refus de prélèvement ADN.

Le 23 mars dernier, le Parquet avait requis une amende de 500 euros avec sursis pour le décrochage du portrait présidentiel de la mairie d’Amiens. L’état de nécessité et la liberté d’expression avait été plaidée par Me Muriel Ruef, l’avocate de Gaspard. Les trois témoins, l’océanographe Juliette Mignot, le directeur général de Greenpeace France Jean-François Julliard et le député du Nord Ugo Bernalicis avaient insisté sur la gravité de l’urgence climatique, l’insuffisance de l’action des pouvoirs publics et l’utilité de ces actions non-violentes pour bousculer les consciences.

Il s’agit de la cinquième relaxe sur le fond pour des décrocheurs et décrocheuses de portrait présidentiel, après celles de Lyon, Auch, Valence et Strasbourg.

« Cette relaxe est une victoire, affirme Gaspard Fontaine. La justice reconnaît officiellement que notre combat est légitime et doit être mené. Mais le combat continue puisque le Parquet s’acharne contre nous, contre l’évidence de l’urgence climatique. Pendant ce temps, l’insuffisance des mesures du gouvernement a et aura des conséquences dramatiques. » 

Ce futur procès en appel porte à 44 le nombre total de procès pour décrochage de portrait, concernant en tout 83 personnes. Les prochains procès auront lieu à Coutances le 18 mai et à la Cour d’appel de Colmar le 9 juin. Le premier procès en cassation est également attendu avant l’été.

Crédit photo : Edouard (DR)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Occupation d’Arbonne : les agriculteurs basques s’invitent chez la propriétaire parisienne

Les terrains d'Arbonne au Pays Basque Nord cristallisent la contestation autour de la hausse du foncier et de l'immobilier...

Ober anaoudegezh gant Bro ar Gwin e Liger-Atlantel

E-pad ar vakañsoù e-lec'h mont da vro-Euskadi evel boaz e c'hell ar vretoned kar o bro ober anaoudegezh gant...

Articles liés

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis le fort de Brégançon, le...

Le chantage au vaccin sur les enfants – JT de TVLibertés du mercredi 28 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de ce journal du 28 juillet de TVLibertés, les collégiens et lycéens non vaccinés seront renvoyés si un cas de Covid-19...

Emmanuel Macron fantasme les essais atomiques en Bretagne

« Je pense que c'est vrai qu'on n'aurait pas fait ces mêmes essais dans la Creuse ou en Bretagne », confesse Emmanuel Macron à Tahiti, à...

Vote du Pass sanitaire : touché mais pas coulé – JT de TVLibertés du lundi 26 juillet 2021 [Vidéo]

À la une du journal de TVLibertés du lundi 26 juillet, retour sur la mobilisation anti pass sanitaire de samedi. Le journal évoquera ensuite les...