Lostmarc’h, le parfum breton

A LA UNE

Les liens sponsorisées des réseaux sociaux peuvent avoir leur utilité. C’est par ce moyen que je découvre Lostmarc’h, un parfum fabriqué en Bretagne depuis 2006. Du même nom que la plage située au bout de la presqu’île de Crozon, c’est un véritable hommage rendu à ce territoires sauvage dont le temps semble constamment suspendu. Leurs pages sont belles et sentent bon la Bretagne: jolies photos de paysage et des descriptifs qui font rêver et donnent envie de voyager. Le slogan est recherché « l’apothicaire des océans » tout comme le nom des parfums « l’eau d’Hermine », « Atao » ou encore « Iroaz »…

Véritable coup de com ou réelle démarche de promotion locale?

Le site internet de la marque donne rapidement le ton. La qualité et le local sont de mise. Les partenaires choisis sont exclusivement français dont le célèbre Robertet, le leader mondial des matières premières naturelles situé à Grasse dans les Alpes Maritimes. Les parfums ne comportent aucun filtre UV ou colorant. Les emballages sont éco-responsables…et particularité: les produits ne sont quasiment vendus que par l’intermédiaire du site internet de la marque « Pour préserver une conception et une distribution en circuit court ». Ambitieux.

Difficile de résister mais quel produit choisir? Pas de difficulté, un coffret  avec 9 doses d’essai est vendu au prix de 20 euros vous permettant de prendre le temps pour un achat plus engagé.

vant l’achat, un petit message via la page facebook pour lequel je reçois une réponse très rapidement, m’assurant qu’aucun test sur les animaux n’était pratiqué. Commande passée, la livraison dans les 48 heures est respectée comme indiqué sur le site. Et comme promis, un soin particulier est apporté pour l’emballage des doses d’essai accompagnées d’une jolie carte postale avec un petit mot sympathique à mon attention…voilà qui fait plaisir.

Les parfums sont fins, délicats, frais tout en étant soutenus. ça sent bon l’embrun, ça sent bon la mer, ça sent bon la Bretagne. Pas d’hésitation pour la commande de « l’eau d’Hermine » et « Atao ». Les prix sont équivalents à ceux des grands parfums (mais bien moins chers que les marques Nina Ricci ou encore Dior). Comptez 70 euros par produit. Vous ne serez pas déçus et encore moins par le colis que vous recevrez. Jusqu’au bout de la démarche, le client est choyé. Une magnifique boîte carton contenant les 2 produits entourés de coquillages, de doses d’essai et même d’un sac en toile réutilisable au logo de la marque est parvenue à domicile dans les 48 heures. ça donne le sourire et l’envie d’être déjà au prochain achat.

Lostmarc’h, l’association de la qualité et de l’esthétisme. Remarquable.

Lostmarc’h: https://www.lostmarch.bzh/

Produits vendus également à la boutique l’Apothicaire à Saint-Malo, 8 Rue Sainte-Marguerite.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Objectif 1500 pots de confiture pour l’abbaye des Gardes !

Pour pouvoir continuer à faire des confitures (dont 2 “médaille d’or” au Concours Général Agricole en 2020 : cerises...

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Articles liés