Irlande du Nord. Le nouveau leader du DUP veut dialoguer avec les paramilitaires loyalistes

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

En Irlande du Nord, le nouveau leader du DUP, Edwin Poots, se dit prêt à dialoguer avec les paramilitaires, y compris l’UDA dissidente. Ce dernier souhaite rencontrer les groupes terroristes loyalistes pour les persuader de renoncer à la violence et à la criminalité.

Le député de Lagan Valley, qui a battu Sir Jeffrey Donaldson vendredi pour succéder à Arlene Foster, espère que de telles discussions pourraient aider à persuader les sections de l’UDA et de l’UVF encore impliquées dans le paramilitarisme de se transformer. Il a déclaré à ce journal qu’il n’excluait pas de rencontrer des représentants de l’UDA de South East Antrim, qui est fortement impliquée dans le crime organisé et fait l’objet de plusieurs enquêtes de police.

Mais il a fait l’éloge des paramilitaires loyalistes qui se sont éloignés du crime. S’exprimant dans sa ferme familiale à l’extérieur de Lisburn, l’homme politique chevronné a déclaré : « Vous ne pouvez pas amener les gens avec vous si vous ne vous engagez pas avec eux. Je n’ai aucun problème à parler aux loyalistes. Ceux qui critiquent cela, je leur demande de réfléchir au fait que John Hume s’est engagé avec le Sinn Fein lorsque l’IRA était engagée dans des activités très peu recommandables. Je veux faire avancer toute l’Irlande du Nord et je veux donner aux gens des raisons de faire des choses positives. Parler à des personnes issues du milieu loyaliste qui continuent à faire des choses qu’elles ne devraient pas faire n’est pas quelque chose qui me rebute »

Interrogé sur les dissidents de l’UDA de South East Antrim, responsable du meurtre de Glenn Quinn battu à mort à Carrickfergus en janvier 2020, il a répondu qu’il souhaiterait que ces gangs montrent qu’ils sont prêts à abandonner la violence et leurs empires criminels.

« Je veux voir une volonté d’embrasser le changement et de trouver des moyens de laisser le passé derrière soi. Et je pense certainement que la criminalité est totalement inacceptable et ne reflète pas le loyalisme. Il y a beaucoup de loyalistes qui ne sont pas impliqués dans la criminalité et je respecte cela, et ces organisations sont presque devenues un club de vieux garçons. Ils ne recrutent pas, ils ne sont pas engagés dans l’extorsion, les châtiments corporels, le racket et d’autres formes de criminalité. Ceux qui s’engagent dans la criminalité et continuent à recruter – à quoi cela sert-il ? Je veux éloigner les gens de tout cela, si c’est possible. Et si cela implique de parler à des personnes qui ne sont pas encore passées à autre chose, alors je suis prêt à le faire.» a indiqué le nouveau leader du DUP, qui sait que son parti s’est progressivement éloigné, détaché, des classes populaires dans les quartiers, dont une partie soutiennent les mouvements paramilitaires.

En mars, l’ancienne direction du DUP a été critiquée pour avoir tenu des discussions avec l’organisation qui représente les groupes paramilitaires loyalistes, y compris l’UDA, l’UVF et le Red Hand Commando. Le parti a déclaré que la réunion d’Arlene Foster, de Nigel Dodds et du député de Belfast Est Gavin Robinson à Belfast avec le Loyalist Communities Council (LCC) avait permis de discuter de l’opposition au protocole d’Irlande du Nord.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Départ en vacances : Comment sécuriser votre mobile des cyberattaques ?

En termes de virus, votre smartphone est lui aussi menacé par des cybers menaces. Menaces qui s'accentuent avec les...

Pass sanitaire, géopolitique de la Data, copie privée ? Interview de Benjamin Bayart et Marc Rees

Pass sanitaire, géopolitique de la Data, copie privée ? Interview de Benjamin Bayart et Marc Rees Benjamin Bayart est un...

Articles liés

Départ en vacances : Comment sécuriser votre mobile des cyberattaques ?

En termes de virus, votre smartphone est lui aussi menacé par des cybers menaces. Menaces qui s'accentuent avec les départs en vacances, et les...

Pass sanitaire, géopolitique de la Data, copie privée ? Interview de Benjamin Bayart et Marc Rees

Pass sanitaire, géopolitique de la Data, copie privée ? Interview de Benjamin Bayart et Marc Rees Benjamin Bayart est un militant pour les libertés fondamentales...

Entreprises bretonnes. Un rapport au numérique bouleversé par la crise sanitaire

Depuis 2020, la crise sanitaire que nous traversons a contraint les entreprises à s'adapter au contexte via un recours aux usages numériques. Comment ont-elles...

Irlande du Nord. La New IRA menace de mort les agents pénitentiaires.

Des leaders paramilitaires dissidents appartenant à la New IRA ont ordonné à toutes les unités d'Irlande du Nord de commencer à cibler les agents...