Langue bretonne. Une campagne de promotion des écoles Diwan et bilingues

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

Pas de portes ouvertes cette année pour les écoles Diwan et bilingues. Mais cela n’empêche pas les opérations de communication et de sensibilisation : Diwan s’est associé à Div Yezh, Divaskell, Mignoned ar Brezhoneg, Kevre Breizh, Office Public de la langue Bretonne et à la région Bretagne pour une grande campagne inédite de promotion des écoles bilingues.

Pour la première fois, les 3 réseaux d’écoles en breton travaillent ensemble pour une campagne de promotion des écoles bilingues. Concrètement, l’office public de la langue bretonne va diffuser du matériel de promotion dans les communes accueillant au moins une école bilingue ou Diwan. Les associations locales vont également diffuser des bâches promotionnelles, affiches et dépliants.

La campagne aura également une déclinaison numérique sur les réseaux sociaux et grâce au site ecole.bzh.

Pourquoi choisir l’enseignement bilingue ?

Le site indique :

« Un enfant construit sa faculté de langage entre 0 et 7 ans. Cette faculté ne se construit qu’une seule fois dans la vie. C’est dans cette période que l’enfant développe son oreille et sa capacité à articuler des sons. Il profite de tout ce qu’il peut entendre pour se former. Entendre plusieurs langues est pour lui source d’enrichissement et d’épanouissement. Le bilinguisme se construit de manière intelligente et stimulante pour l’enfant quand la langue se rapporte à son environnement culturel, affectif et social. En Bretagne, le breton est la seconde langue la plus parlée après le français. Elle est présente naturellement dans notre quotidien, noms de lieux, de personnes, médias, internet, réseaux sociaux, édition, centres de loisirs et de plus en plus dans le monde professionnel »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ravage, le roman de Barjavel adapté en bande dessinée

En 1943, dans Ravage, René Barjavel dénonce les dangers d’une science que l'être humain ne maîtrise plus. Ce roman...

Valls : 60% eus an divizoù a zo e spagnoleg el liseoù

Ouzhpenn anv ur ministr kozh cheñch-dicheñch eo Valls, anv ur ger eus Katalonia-ar-su eo. E penn ar c'huzul-kêr emañ...

Articles liés

Langue bretonne. 50 ans de combat. An Alc’hwez Aour

Er barzhoneg-mañ e kont Anjela Duval ez eus bet taolet un alc'hwez aour en traoñ ar mor. Ur rummad tud nevez a rank adkavet...

Langues régionales. Une pétition en ligne avant le vote du 8 avril à l’Assemblée nationale [Vidéo]

La deuxième lecture visant à examiner la proposition de loi sur les langues régionales aura lieu ce jeudi 8 avril à l'Assemblée nationale. Si...

Redadeg. Faisant fi de la terreur sanitaire, la course pour la langue bretonne confirmée du 21 au 29 mai

Malgré le contexte sanitaire, les organisateurs de la Redadeg, course destinée à soutenir financièrement la langue bretonne, ont confirmé que celle-ci allait bien se...

Entre 4000 et 5000 manifestants à Quimper pour les langues de Bretagne

Un beau bras d'honneur collectif adressé au Garde des Sceaux, Dupont-Moretti, qui a employer le terme de « baragouiner » pour évoquer les langues...