Grandeur et décadences de l’Europe, Marcher vers l’inconnu, Paris-Moscou, Ô Keltia I, Voltaire et Compagnie : la sélection littéraire hebdo

A LA UNE

Grandeur et décadences de l’Europe, Marcher vers l’inconnu, Paris-Moscou, Ô Keltia I, Voltaire et Compagnie : voici la sélection littéraire hebdo.

Grandeur et décadences de l’Europe

Voici les célèbres éditoriaux de l’historien Dominique Venner publiés dans Enquête sur l’histoire puis La Nouvelle Revue d’Histoire de 1991 à 2013. L’observation aiguë de l’actualité est prétexte à méditer l’éternel retour de l’Histoire, là où à l’imprévu se mêlent volontiers l’ambiguïté des apparences, le mensonge des beaux discours et les retournements de situation. Alors que le débarquement américain de novembre 1942 révèle la mort de la puissance française, l’Afrique du Nord met vingt ans à entériner sa chute… La guerre d’Algérie entraînant par ailleurs des flux migratoires toujours d’actualité. La chute du Mur en 1989 ouvre à nouveau les perspectives d’une alliance avec la Russie, occidentale dès ses origines, pour pallier le jeu américain de division de l’Europe. Déclin de la civilisation européenne, perte des repères, islamisation de nos sociétés, montée du terrorisme, Dominique Venner n’est dupe d’aucun piège de l’Histoire. Convaincu de la vitalité des civilisations, il affirme la nécessité de rester fidèles à nous-mêmes et à l’esprit critique hérité de nos racines. « La culture se rapporte à la permanence des mentalités profondes. Elle est créatrice de sens. […] La tradition est l’âme d’une culture et d’une civilisation. »

Comment ainsi traiter à la légère le fait religieux qui fonde la civilisation ? On ne peut, quand on aborde le rôle du christianisme, faire l’économie des liens étroits et conflictuels établis au cours des âges entre l’Église et l’État, le Sacerdoce et l’Empire, le Trône et l’Autel. C’est également parce qu’il porte son regard sur le cycle des empires et des conquêtes que Dominique Venner ne craint pas la mort. « La part romaine de la civilisation européenne avait semblé mourir quand lui fut imposé le christianisme. Mais un regard non convenu repère sa survivance en Occident durant les siècles chrétiens et au-delà. Les révolutionnaires et Napoléon ne se voulaient-ils pas romains jusqu’à la caricature ? » S’il se méfie de l’esprit de système ou des utopies qui engendrent Révolution et Terreur, l’historien appelle à un renouveau spirituel comme en témoigne notamment sa lecture de Jeanne d’Arc, archétype de l’héroïne européenne et de la reconquête qui vient.

Fondateur et directeur d’Enquête sur l’histoire et de La Nouvelle Revue d’Histoire (NRH) en 2002, Dominique Venner (1935-2013) a notamment publié Un Samouraï d’Occident (P.-G. de Roux), Les Blancs et les Rouges : histoire de la guerre civile russe (Rocher), Dictionnaire amoureux de la chasse (Plon), Ernst Jünger (Rocher), Le Siècle de 1914 (Pygmalion) et Le Blanc Soleil des vaincus en 2015 chez Via Romana.

A commander chez Via Romana

Marcher vers l’Inconnu

Suivant la grande tradition franciscaine, frère Jack part régulièrement en mission avec un autre frère dans les quartiers défavorisés, sac au dos, sans programme, sans argent, sans savoir où ils dormiront le soir. Il raconte dans son livre les rencontres les plus improbables et quelques aventures menées au service de l’Église et de sa mission.

Un livre témoignage intéressant parce qu’il témoigne de la foi d’un homme déterminé à faire le bien, au gré de rencontres parfois surprenantes. Un livre édité par les éditions Emmanuel

Paris-Moscou, aller simple contre le féminisme

Connaissez-vous la « Journée internationale de la femme », qui se tient chaque 8 mars ? En Russie, c’est une date marquée d’une croix blanche sur l’agenda. Elle donne lieu à une célébration sensuelle de la différence sexuelle, alors qu’elle n’est plus en France qu’une terne commémoration de l’égalité. Les femmes seraient-elles désormais à l’Est, et les féministes à l’Ouest ?

À cette question de géographie érotique, Yannick Jaffré répond par un essai enlevé qui mêle anecdotes, analyses historiques, sociologiques, philosophiques et charges polémiques au sabre clair. Pour quelles raisons, la Russie reste-t-elle sourde aux injonctions néo-féministes tandis qu’à l’Ouest les femmes cèdent au mouvement puritain « #BalanceTonPorc » ? Comment des systèmes de lois comparables s’entrelacent-ils ici et là-bas à des mœurs diamétralement opposées ? Russophone et russophile, l’auteur traverse allègrement la frontière culturelle franco-russe et brosse avec ironie un portrait mordant, à Paris et Moscou, des deux ordres amoureux. Un livre jouissif.

Yannick Jaffré est professeur agrégé de philosophie à Lyon. Il est l’auteur de Vladimir Bonaparte Poutine (Perspectives Libres, 2014).

A commander chez la Nouvelle librairie

Voltaire et Compagnie 

L’histoire se passe dans un petit village quelque part en Bretagne. Les jours s’y écoulent paisiblement autour d’une place avec son église, ses commerces et son café où les habitués aiment autant boire que discuter notamment à l’occasion des soirées philosophiques qui y sont organisées.

Vous y rencontrerez Jean, le patron du café, Marcel, le boucher artiste, Léon, le poissonnier bourru, Voltaire, l’éboueur à la mémoire photographique qui connaît la vie de chacun grâce au contenu des poubelles qu’il sait déchiffrer et consigne dans ses cahiers, Tondu leur ami gendarme, Looping, l’éternel adolescent ou encore le Professeur muet qui ne se sépare jamais de son ardoise. Mais le calme n’est qu’apparent et leur quotidien va se trouver bousculé : pourquoi la mère Caillot, fidèle pratiquante, a-t-elle dérobé l’argent de la quête ? Qui est cette magnifique Joséphine qui s’invite dans le quotidien de Voltaire ? Quel est le secret de ce mystérieux brocanteur qui vient de s’installer sur la place du village ? Au fil de la lecture vous découvrirez des personnages ordinaires, semblables à chacun d’entre nous, et pourtant captivants et attachants. Il ne tient qu’à vous de vous laisser séduire et entrainer par cette bande de bons vivants.

Les auteurs, Sam et Kty Le Grégam, se se sont croisés en Bretagne et partagent l’amour de la région, en particulier celui du Golfe du Morbihan où ils se ressourcent régulièrement. Après des études en Touraine, ils s’y installent une dizaine d’années avant d’aller chercher le soleil en Corse où ils demeurent actuellement. Au cours de leurs multiples déplacements, ils ont fait des rencontres qui leur ont inspiré les personnages de ce roman. C’est avec légèreté et sans jugement qu’ils abordent les problèmes du quotidien. Restant à l’écart des réseaux sociaux, il leur a semblé important dans ce monde ultra-connecté de mettre à l’honneur le plaisir de la discussion, plaisir qu’ils ont eux-mêmes partagé en écrivant ce roman à quatre mains.

Lui dessine des maisons et elle enseigne le français. Ils ont terminé un second roman qui parle de l’art et des relations amoureuses et conflictuelles entre un peintre et sa muse et ils en écrivent actuellement un autre qui se déroule sur Vannes et ses environs.

Ô Keltia I- Le vent se lève

Le vent se lève sur Keltia, le monde des légendes bretonnes… Il porte des rumeurs sur toute la Bretagne. L’Ankou aurait disparu… laissant les anaon s’enfuir du Yeun Elez… On aurait même aperçu des ki du dans la forêt de Brocéliande ! Yaouank, ancien garde d’Ys-la-Nouvelle, accompagné de son fidèle korrigan, Marmouz le korril, et de la détonante adolescente Azilis, mène l’enquête et réunit des preuves à travers la Bretagne.

Sébastien Monteil est un jeune auteur au talent prometteur. Sa maîtrise du dessin, son sens de la composition, le dynamisme de son récit enchanteront ses lecteurs, c’est-à-dire tous ceux que le mystère et le merveilleux des légendes font rêver.

Excellente BD à commander chez Skol Vreizh

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes obtient le nul à Carcassonne (14-14)

Deux matchs sans défaite pour le RC Vannes après le nul obtenu vendredi soir à Carcassonne. Un match nul qui...

Vladimir Poutine : « Le wokisme est pire que le département d’agitation et de propagande du Comité central du Parti communiste de l’Union soviétique...

 « Le wokisme est pire que le département d’agitation et de propagande du Comité central du Parti communiste de...

Articles liés