Abstention record aux élections. Les Français ne veulent plus de vous ! [L’Agora]

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Combien d’élections encore faudra-t-il encore pour que vous, messieurs et mesdames les élus de tous bords politiques, compreniez que les Français ne veulent PLUS de vous et de vos institutions, périmées ? Lorsque 66 % des gens ne vont plus voter pour des élections régionales (et jusque 80 % dans certains endroits) cela veut dire quelque chose non ?

Lorsqu’avant cela, les députés qui votent nos lois à l’Assemblée nationale sont élus par une minorité de Français, cela traduisait déjà une contestation des institutions et une forme d’assemblée illégitime. Lorsque dans la foulée, les maires des principales grandes métropoles ont été élus, là encore, par une petite minorité d’électeurs, ce fut un nouveau camouflet.

Et ces élus, ces responsables politiques, continuent comme si de rien n’était. Ils gèrent leurs villes avec l’argent public en ayant l’impression d’avoir le mandat légitime pour le faire ce qui n’est pas le cas. Ils estiment être soutenus par le peuple lors de vote à l’Assemblée nationale alors que ce n’est pas le cas. Et les voici maintenant qui s’apprêtent à diriger des régions contre la majorité des électeurs.

Jamais le pays n’aura traversé des tensions sociales, identitaires, communautaires aussi fortes. Jamais le peuple ne s’est autant désintéressé, non pas de la vie politique, de la vie de la cité, mais bien de la politique politicienne faite d’arrangements entre amis, de calculs politiques, de billards à trois bandes, et de comportements humainement dégueulasses. Avez-vous déjà mis les pieds dans un parti politique, dans une section locale, pour y voir tous les complots, les ressentis, les frustrations, les ego démesurés, les personnalités humainement détestables qui, systématiquement, effacent et prennent le pas sur ceux qui s’engagent, sans doute naïvement, et donnent de leur personne pour leurs idées, pas pour un poste, ou une carrière ?

Le résultat est ce qu’il est. Il sera sans doute le même la semaine prochaine à quelques chiffres prêts. Plutôt que d’en tirer les leçons, nos responsables politiques vont-ils continuer d’être aveugles et de régner, minoritaires qu’ils sont, sur une majorité qui de moins en moins semble disposée à se laisser faire ?

La Vème République doit être abolie. Elle ne correspond plus aux attentes du peuple et aux projets de notre époque. Nous ne sommes plus au milieu du XXe siècle. Les temps ont changé. Les populations doivent pouvoir s’impliquer davantage dans la vie de la cité. Par notamment, l’instauration de votations, plus fréquentes, chaque année (un peu comme en Suisse) sur des sujets locaux, régionaux, nationaux. Pour tous les sujets qui font débat dans notre société et qui fracturent justement parce qu’ils sont passés sous silence. Pour se sentir concernés et ne pas simplement avoir le droit de déléguer tout pouvoir à un vil ambitieux.

Il faut coupler cette démocratie directe à une simplification administrative et politique. À une fusion entre départements et régions et à une élection à la proportionnelle, à un tour, sans la moindre prime au gagnant. Il faut abolir les communautés de communes et d’agglomération ainsi que les métropoles, et laisser les maires s’organiser comme ils l’entendent avec leurs voisins. Il faut supprimer le Sénat et à l’Assemblée, et fusionner tout cela pour n’avoir qu’un seul parlement, élu là encore à la proportionnelle intégrale, avec la possibilité pour les citoyens de révoquer le mandat de cette Assemblée en cours de route.

Il faut enfin abroger toutes les lois qui restreignent nos libertés, de nous exprimer, d’entreprendre, d’étudier et de rechercher, d’assurer notre propre sécurité, de choisir aussi (et donc de discriminer), et ne laisser à l’État que la charge des fonctions régaliennes lourdes, en laissant ensuite les citoyens et les collectivités locales restantes assurer le bon fonctionnement de nos démocraties, localement, régionalement.

Vous voulez réconcilier les citoyens avec la vie de la cité avant que les choses ne se tendent réellement ? Alors libérez-les de la prison mentale dans laquelle la Vème République, République des copains et des coquins, République de l’État maternel, République de la brimade et l’injustice, République des égos, les a enfermé.

Sinon, le taux d’abstention continuera de monter, et le système finira de toute façon par s’effondrer. En quelques semaines, un président de la République se prend une gifle, et 66 % des électeurs adressent un bras d’honneur à la République française et à ses institutions.

Que faut-il encore à ces messieurs de la haute pour assumer leurs responsabilités et tirer les conséquences de cette révolte qui couve ?

« Princes, entendez-bien… »

Julien Dir

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

4 Commentaires

  1. et apres,ils se plaignent de la situation en france….le vote devrait etre obligatoire en france,si vous ne votez pas,la situation serra encore la meme,j’ai l’impression que beaucoup d’abstentionniste n’ont rien dans la tete,c’est meme pas une impression,c’est un fait

    • ceux la maffia sait que si ils mettent le vote obligatoire ils se prennent la taule du siecle ! pareil pour la proportionnelle !

    • Non ce n’est pas vrai. Le problème c’est que l’on vote à gauche ou à droite, ils font leurs magouilles (front républicain), et c’est la même chose. Pour moi ça dure depuis 40 ans. Donc je ne vote plus. CDT.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Finistère : Les déçus de Cueff préparent l’après-Cueff

On se souvient de la surprise de l'entre-deux tours des élections régionales qui a vu le ralliement surprise de Daniel Cueff à la liste...

2nd tour des régionales : analyse comparative du vote EELV / RN à Rennes

Euphorie chez les Verts/UDB depuis dimanche soir : la liste Desmarres-Poirrier est en tête à Rennes, augurant ainsi des lendemains qui chantent pour les prochaines...

Régionales 2021 en Bretagne. Les nouveaux élus britto-compatibles

Langues de Bretagne, réunification, transferts de compétences, la Bretagne aura besoin d'unité autour de ces thèmes face à des tendances jacobines toujours bien présentes...

Deuxième tour des élections régionales et départementales 2021 en Pays de la Loire. Le débat post résultats

Deuxième tour des élections régionales et départementales 2021 en Pays de la Loire. Le débat post résultats https://www.youtube.com/watch?v=PArQWPFSyDs https://www.youtube.com/watch?v=tc_6lP95EhA https://www.youtube.com/watch?v=6XQaymlg40U Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de...