Plis électoraux non distribués aux régionales : le retour en grâce du boîtage ?

A LA UNE

On a beau vivre à une époque où on envoie des voitures dans l’espace et des économies entières dans le décor, des plis électoraux non distribués restent des plis non distribués – et des électeurs pas rendus. Résultat, des listes dont le cœur d’électorat se trouvent dans la ruralité ou est assez âgé se sont lamentablement ramassées aux élections, certains électeurs n’étant même pas au courant qu’elles auraient lieu – ce qui relativise quelque peu l’emprise du battage médiatique, journalistique et télévisuel sur la population. 

Les listes qui défendent la proximité et la ruralité ne sont en effet pas allées jusqu’à compenser la non-distribution des plis électoraux par des boîtages, au moins dans les bourgs ruraux, de ladite propagande – ce qui aurait permis aux candidats de rencontrer leurs électeurs et de mesurer le ras-le-bol que la pantalonnade politique suscite chez les français, urbains ou ruraux d’ailleurs. 

Pourtant un boîtage bien réalisé est efficace : « en 2017, nous avions boîté pour le RN presque tous les bourgs de la 6e circonscription de Loire-Atlantique, qui s’étend d’Ancenis à Saint-Nicolas de Redon, et de Soulvache à Notre-Dame des Landes, ainsi que certains de la 8e et de la 7e, en commençant bien avant la présidentielle. Trois, quatre militants qui partent en étoile depuis le centre géographique, généralement l’église, boîtent le bourg en trois quart d’heure maximum, généralement une demi-heure. Puis on passe au suivant. 

Avant/après boîtage, on enregistrait un doublement de nos voix, même dans les communes où on était déjà hauts, dans les autres ça ne montait que de 30 à  45% ; aux législatives, nous avons limité la démobilisation de l’électorat dans les bourgs boîtés – sans compter que nous y avons enregistré des adhésions, les gens étant quelque peu surpris qu’un parti politique vienne à leur rencontre – on est allés jusqu’à boîter des gros hameaux, des lotissements ». 

Avant le second tour, verra-t-on Juvin, de Rugy, Garot, Morançais et d’autres distribuer la propagande dans les boîtes à lettre des villages angevins, vendéens, manceaux et haut-bretons ? Chiche ? 

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Donnez votre or pour la cause !

Pourquoi donner son argent aux associations militantes, et comment réunir la somme maximale ? Pourquoi ? Tout l’argent que vous n’aurez...

Association des élus socialistes « Vivre à Brest » : la chambre régionale des comptes révèle les détails de l’affaire

La chambre régionale des comptes tire sur une ambulance : elle vient de publier un rapport sur Vivre à Brest,...

1 COMMENTAIRE

  1. ils pourraient au moins ne pas y inclure des bulletins de vote disponibles enduite dans les bureaux de vote !
    et faire comme en afrique un bulletin de vote avec toutes les listes disponibles, avec case à cocher
    l’économie de papier ! n’est pas à l’ordre du jour !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés