Régionales 2021 en Bretagne. Les nouveaux élus britto-compatibles

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Langues de Bretagne, réunification, transferts de compétences, la Bretagne aura besoin d’unité autour de ces thèmes face à des tendances jacobines toujours bien présentes au sein des partis traditionnels. Mais qui sont les nouveaux élus à la Région Bretagne présentant une sensibilité régionaliste/autonomiste susceptibles d’impulser des réformes favorables à une vision nationale de la Bretagne ?

Tour d’horizon des élus « brito-compatibles »

RN : Florent de Kersauzon.

Loin des raidissements jacobins de sa patronne Marine Le Pen, Florent de Kersauzon n’est pas loin de partager certaines vues autonomistes pour la Bretagne. Les tweets soulignant la percée des nationalistes écossais aux dernières élections auront également été remarqués pour ce breton ancré.

Socialistes et apparentés : Kaourintine Hulaud, Paul Molac, Daniel Cueff, Christian Troadec

Les régionalistes de la liste La Bretagne avec Loïg avaient constitués un pôle « rannvroelourien », trois de ses représentants ont passé ce second tour : le député morbihanais Paul Molac, la militante acharnée du gallo Kaourintine Hulaud et le bouillant maire de Carhaix auquel s’associera, à n’en point douter, le militant anti-pesticide Daniel Cueff.

Macronistes : Stéphanie Stoll

Fortement décriée dans les milieux brittophones depuis son ralliement à la liste Burlot, l’ancienne présidente de Diwan, militante de l’installation de migrants sur notre sol devrait cependant garder quelques convictions bretonnes. On l’espère du moins.

EELV-UDB : Valérie Tabart, Nil Caouissin, Christian Guyonvarc’h, Claire Desmarres-Poirrier, Ana Sohier, Gaël Briand, Aziliz Gouez

Il faut reconnaître aux membres d’Europe Ecologie les Verts une sensibilité régionaliste évidente, mais parmi eux, certains pourraient être plus motivés que d’autres. La chef de file Claire Desmarres-Poirrier est de ceux-ci.

Les élus UDB représenteront évidemment les fers de lance des thèmes spécifiquement bretons et pourront être appuyés par l’ancienne maire de Laurenan Valérie Tabart, très sensible au gallo, ainsi que par l’ancienne plume du président irlandais Michael D. Higgins, Aziliz Gouez, quant à elle, beaucoup plus sensible à la question du breton et de la réunification.

LR et apparentés 

Marc Le Fur constituera toujours la sensibilité régionaliste de la Droite bretonne mais il sera bien seul, Caroline Ollivro et Jean-Jacques Page n’ayant pas été élus.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés

En Bretagne, des cafés et bistrots entrent en résistance contre le pass sanitaire et la tyrannie

Il y a des en France et en Bretagne des millions de personnes qui ne se rendront pas face à la tyrannie imposée par...

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Diwan : ha bremañ petra vo graet ?

An nen az a war ar rouedadoù sokial er mare-mañ en deus gwelet fotoioù dic'hortoz war pajennoù zo : tud o tougen panelloù « Diwan, ha...