Viol à Saint-Brieuc. Dix ans de prison pour Mouhamadi El Moundi

A LA UNE

Certains responsables associatifs pro immigrés considèrent sans doute qu’il s’agit « d’enrichissement culturel » ou de « moeurs différentes ». Pas la cour d’assises des Côtes d’Armor, qui a condamné cette semaine le tunisien Mouhamadi El Moundi à dix ans de prison pour un viol, commis sous la menace d’une arme, dans la nuit du 16 au 17 mars 2019 à Saint-Brieuc.

« Les faits ont eu lieu dans la nuit du 16 au 17 mars 2019. Une femme de 32 ans, quelque peu désorientée après une soirée dans un bar, place du Chai à Saint-Brieuc, avait demandé de l’aide à un homme pour retrouver la direction de son domicile. Celui-ci aurait profité de son état pour l’emmener dans la Vallée de Gouédic » indique Le Télégramme.

Outre les dix années de prison, l’homme est interdit de présence sur le territoire français et devrait donc être expulsé à sa sortie de prison. Il sera également inscrit au fichier des délinquants sexuels (Fijais).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés