The Doors : When You’re Strange . Reportage

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

L’épopée fulgurante des Doors, de la création du groupe jusqu’à la mort de Jim Morrison, retracée par le cinéaste Tom DiCillo (« Ça tourne à Manhattan ») à travers des images d’archives rares, tournées entre 1966 et 1971, et la voix de Johnny Depp. Le cinéaste Tom DiCillo (Ça tourne à Manhattan) exhume des images d’archives en partie inédites tournées entre 1966 et 1971.

Sur scène et en coulisses, il montre ainsi l’effervescence créatrice, les querelles, les interprétations habitées et les provocations à répétition qui ont émaillé l’histoire du groupe mythique formé par Jim Morrison, Ray Manzarek, Robby Krieger et John Densmore. La succession des images est entrecoupée d’extraits de HWY: An American Pastoral, un film expérimental réalisé par Morrison en 1969, qui en dit long sur sa personnalité. Brillant, torturé, accro aux paradis artificiels, l’ex-étudiant en cinéma a connu une ascension sulfureuse et une chute précipitée qui ont forgé sa légende. Violence et poésie L’intelligence du montage, la sensibilité injectée par Tom DiCillo, la voix vibrante de Johnny Depp, fan absolu des Doors, permettent à ce documentaire musical de renouveler un sujet maintes fois traité tout en restant fidèle à l’esprit du groupe. Il nous immerge dans un univers fascinant où le rock, la sueur, la poésie et la violence imprègnent les esprits d’une jeunesse en rupture, sur fond de guerre du Viêt-nam et de rébellion contre l’ordre établi.

Documentaire de Tom DiCillo (Etats-Unis, 2009, 1h22mn)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés