Cyclisme. En solitaire, Ben O’Connor, remporte la 9ème étape du Tour de France 2021 à Tignes

A LA UNE

Une neuvième étape dantesque. En raison notamment de conditions météo terribles, qui devraient faire définitivement se taire ceux qui, à l’affût du moindre exploit des champions sur un vélo, en arrivent systématiquement à évoquer le dopoage, ceux là même qui ne mouftent pas concernant d’autres sports, football en tête.

Et c’est Ben O’Connor (Ag2r-Citroën) qui s’est imposé dimanche au sommet de la montée de Tignes. Il devance Mattia Cattaneo (Deceuninck-QuickStep) et Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious) tandis que Tadej Pogacar a une nouvelle fois creusé l’écart avec ses adversaires.

L’étape est partie assez rapidement encore une fois, avec des attaques (notamment d’Alaphilippe, qui craquera complètement ensuite) dès le début, et un groupe d’une quarantaine de coureurs qui se forme à l’avant, que le peloton maillot jaune laisse partir. Colbrelli prendra les points du sprint…et s’accrochera en montagne au terme d’une étape qu’il a vécu un peu comme un Peter Sagan grande époque. Devant rapidement, Quintana, Woods, Higuita, O’Connor et Hamilton s’extirpent du groupe avec Wout Poels.

Puis ce dernier saute dans une ascension, tout comme Hamilton et Woods ensuite. Restera O’Connor contre les deux colombiens au pied de la longue montée vers Tignes, et 8 minutes d’avance sur un peloton de favoris qui a décidé de se marquer, et de revenir au « bon vieux temps » de la bagarre pour un podium ou une 7ème place. Le panache était devant hier, une nouvelle fois. Et au terme de ce combat, c’est O’Connor qui a eu raison des colombiens, d’abord de Quintana, qui prend le maillot à pois mais qui a payé ses gros efforts lors des premières ascensions en explosant littéralement au pied de Tignes, puis d’Higuita ensuite, victime d’une fringale sévère lui aussi.

Au final, O’Connor s’impose, de grosses modifications sont à noter au général (voir ci-dessous). A noter les abandons de Roglic, de Van der Poel au matin de cette étape. Et les disqualifications pour hors délai d’Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Bryan Coquard (B & B Hôtels), Stefan de Bod (Astana-Premier Tech), Loïc Vliegen (Intermarchés-Wanty Gobert), Jacopo Guarnieri (Groupama-FDJ) et Anthony Delaplace (Arkéa-Samsic) qui ont passé la ligne d’arrivée de la 9e étape au-delà du délai imparti (fixés à 37’21 » au-delà du temps établi par le vainqueur). Elimination idem de Nic Dlamini (Qhubeka NextHash), arrivé à 19 heures, et dont il faut souligner le courage après une chute.

Ce lundi repos bien mérité, après une grosse semaine de course, et un Tour qui, si il semble déjà joué pour le Général, Pogacar n’ayant aucun adversaire à la hauteur (mais n’étant pas à l’abris d’une grosse défaillance ou d’une chute), va être passionnant à suivre pour les victoires d’étape, pour le maillot à pois, ou le maillot vert.

Mardi, étape pour sprinteurs entre Albertville et Valence, à moins que quelques baroudeurs s’invitent à la fête.


Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés