Des hommes condamnés pour des dégradations volontaires à Nantes et Savenay

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Un homme a été interpellé vers 0h45 ce lundi dans le hall d’un immeuble rue Louise Michel à Rezé, après que des riverains aient signalé un homme ivre qui renversait tous les deux-roues garés dans le secteur. Arrivés sur place, les policiers se sont fait insulter en embarquant l’individu, qui s’est ensuite rebellé au commissariat.

Connu pour des problèmes psychiatriques, le suspect est aussi connu pour d’autres faits d’outrage et de rébellion, ainsi que des vols à la roulotte, pour lesquels il devait être convoqué plus tard en 2021.

Par ailleurs un homme de 31 ans a été jugé le 5 juillet dernier pour deux épisodes de dégradations, notamment le 3 juillet dernier en gare et dans le bourg de Savenay. Dans la nuit, il avait été interpellé après avoir incendié une voiture garée place de la Poste, mais aussi s’être attaqué à la vitre du guichet SNCF de Savenay avec une borne de distribution de gel hydroalcoolique qu’il avait arrachée à proximité, plus tôt dans l’après-midi.

Ce maçon de 31 ans reconnaît avoir été ivre et avoir fait n’importe quoi. Un peu court pour la justice, d’autant que le 31 décembre dernier, déjà ivre, il s’était déjà acharné sur la porte automatique de la gare de Savenay, en crachant et en insultant les gendarmes qui étaient venus l’arrêter. Il a finalement été condamné à six mois avec sursis pour le premier épisode de violence, et a six mois ferme (et trois avec sursis) pour celui du 3 juillet. Il a aussi interdiction de se rendre en gare de Savenay – d’autant qu’il habite Saint-Jean de Boiseau.

Louis Moulin

Photo d’illustration : Gare de Savenay
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus de 70 000 personnes -...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de pompiers professionnels, la FA/SPP-PATS, a...

Le pass sanitaire « discriminatoire » selon Médecins du Monde

L’ONG Médecins du Monde (MDM) a condamné mercredi le principe d’un pass sanitaire en France qu’elle juge “discriminatoire“, appelant à un accès “sans entraves”...

Occupation d’Arbonne : les agriculteurs basques s’invitent chez la propriétaire parisienne

Les terrains d'Arbonne au Pays Basque Nord cristallisent la contestation autour de la hausse du foncier et de l'immobilier au Pays Basque Nord. Comme...