Vannes. Dix ans de réclusion en appel pour un violeur de nationalité algérienne

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Un homme de 33 ans de nationalité algérienne a été condamné à dix ans de réclusion criminelle en appel par la cour d’assises du Morbihan. Le verdict est identique à celui de la cour criminelle de Loire-Atlantique, en octobre 2020 – une juridiction expérimentale, composée de cinq magistrats professionnels, créée pour alléger les cours d’assises et ne juger que les crimes passibles de vingt ans maximum de réclusion criminelle.

L’homme comparaissait pour deux viols sur voie publique commis à Nantes fin 2017 – l’avocat général avait requis douze ans de réclusion criminelle. A la fin de sa peine il sera par ailleurs expulsé et interdit du territoire français. Il avait violé une femme devant son immeuble tôt le matin, et agressé une autre chez elle en pleine nuit après avoir brisé sa fenêtre. L’accusé a été confondu par son ADN.

Autre affaire, moins grave celle-là : un clandestin qui se dit âgé de 17 ans a été arrêté par la police municipale ce mercredi 7 juillet à Nantes alors qu’il vendait des cigarettes à la sauvette à la pointe de l’ile Feydeau. Il avait sur lui 32 paquets de cigarettes. Il a été remis à la police municipale et placé en garde à vue.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Viol à Saint-Brieuc. Dix ans de prison pour Mouhamadi El Moundi

Certains responsables associatifs pro immigrés considèrent sans doute qu'il s'agit « d'enrichissement culturel » ou de « moeurs différentes ». Pas la cour d'assises...

Grèce : une femme enceinte et handicapée violée par un Afghan, puis par des passants pakistanais à qui elle demandait de l’aide

Selon le journal grec OEMA, le parquet de première instance d’Athènes a engagé des poursuites contre trois Pakistanais arrêtés pour le viol d’une femme...

Suède. Une analyse de l’explosion des viols commis par les immigrés

Elle s'appelle Ayaan Hirsi Ali. Elle est chroniqueuse de UnHerd magazine numérique d'idées, de culture et d'opinions. Elle est également chargée de recherche à...

Loudéac. Un Mahorais condamné à 8 ans de prison pour le viol d’une adolescente

Takidine Maoulida, un Mahorais, a été condamné à 8 ans de prison reconnu coupable du viol d'une adolescente, à Loudéac, en 2019. Le drame s'est...