Nantes. Aux Dervallières, le dealer avait un fusil à canon scié

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Le 6 juillet vers 19h40 des policiers ont surpris une transaction de stupéfiants entre deux hommes. Ils y ont mis fin, et ont saisi au passage des sachets de résine de cannabis et 320 € en liquide sur le vendeur, ainsi qu’une sacoche avec 1670 € en numéraire dont il a tenté de se débarrasser.

Chez le vendeur, un fusil à canon scié a été saisi, sept téléphones portables et des dizaines d’emballages de produits stupéfiants. Dans un coffre fort les policiers ont en outre trouvé de l’herbe et de la résine de cannabis, ainsi que 290 € en numéraire. Le trafiquant âgé de 25 ans a été placé en garde à vue, puis déféré. Il devrait être jugé en comparution immédiate.

Les trafiquants de drogue du quartier ont répondu à cette interpellation à leur manière – ce 8 juillet vers deux heures du matin, policiers et pompiers ont du intervenir au cœur des Dervallières pour un incendie de véhicules. Une voiture et une camionnette ont été brûlés.

Toujours à propos de drogue, le 6 juillet encore vers 11h30, une opération de vérification avec un maître-chien et un chien spécialisé dans la détection de produits stupéfiants était faite dans un immeuble rue d’Issoire, à Saint-Herblain, dans le quartier « sensible » de Bellevue. Le chien marque devant la porte d’un appartement.

A l’intérieur, 1510 € en numéraire, 80 grammes d’herbe de cannabis, 66 grammes de résine [440 € à la revente au détail] et quatre plants de cannabis indoor. L’appartement était occupé par cinq personnes, dont deux, âgées de 28 et 16 ans, ont fini en garde à vue, notamment pour outrage, avant d’être libérées, tandis que l’enquête se poursuit.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique ouvrant le droit à la...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis le fort de Brégançon, le...

La Baule. Les Sablons, la crêperie repère des Baulois

Située 200 mètres à gauche du débouché de l'avenue de Gaulle, face mer, la crêperie les Sablons est connue de nombreux Baulois. Une petite...

Nantes. Les fusillades reprennent de plus belle, un blessé grave au CHU

La nuit du 1er au 2 août a été marquée par trois règlements de comptes entre gangs de la drogue nantais, au cours desquels...