Littoral breton. Plus de 150 000 € de moteurs de bateaux volés par un réseau roumain

moteurs

Un important trafic de moteurs hors-bords volés sur des bateaux de plaisance le long de la côte bretonne a été démantelé avec l’arrestation de sept individus en Roumanie il y a quelques jours. Le préjudice estimé dépasse les 150 000 euros.

Plus de 30 moteurs volés sur la côte bretonne

En Bretagne, l’insécurité se développe sous bien des formes et n’épargne pas le secteur du nautisme. Le parquet de Rennes a ainsi annoncé le 10 juillet dernier l’interpellation de plusieurs individus dans le cadre d’une enquête sur des vols de moteurs de bateaux commis sur le littoral breton.

Ces arrestations font suite à l’ouverture d’une information judiciaire le 8 octobre 2020 par la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes visant des infractions de « vols en bande organisée, recels de vols en bande organisée, participation à une association de malfaiteurs et blanchiment aggravé ». Le préjudice est estimé à plus de 150 000 euros.

Les interpellations en question, survenues le 7 juillet, n’ont pas eu lieu en Bretagne… mais à Craiova, en Roumanie. Ainsi, les autorités roumaines, appuyés par la présence d’enquêteurs de la Section de Recherches de la Gendarmerie de Bretagne, ont arrêté sept hommes âgés de 25 à 40 ans.

Les voleurs revendaient en Roumanie

Quant au manège des voleurs, il était simple : ils dérobaient des moteurs de bateaux sur le littoral des Côtes-d’Armor, du Finistère et du Morbihan puis les revendaient en Roumanie. Dans un communiqué, le procureur de la République du Tribunal judiciaire de Rennes a livré davantage de précision sur le mode opératoire de l’équipe roumaine :

« Les voleurs agissaient méthodiquement de nuit, ciblant les mouillages des navires de plaisance aussi bien dans le Finistère, le Morbihan que dans les Côtes-d’Armor. Ces moteurs étaient ensuite transportés au sud-ouest de la Roumanie, sur les bords du Danube afin d’y être revendus ».

Toujours en Roumanie, les perquisitions effectuées sur huit sites dans le secteur de Calafat ont amené à la découverte de nombreuses pièces mécaniques liées aux moteurs de bateaux.

Sur les sept personnes interpellées, trois sont soupçonnés de vol tandis que deux étaient transporteurs et deux autres receleurs. Parmi eux, cinq ont été placés en détention provisoire par l’institution judiciaire locale dans l’attente de l’exécution de mandats d’arrêt qui permettra leur présentation au juge d’instruction en France.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/MemoryCatcher) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !