« L’âme bretonne » : la 18ème édition de cette vente d’art breton aura lieu à Quimper le 18 juillet

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Lucien Martial (1892- 1987)

Le dimanche 18 juillet prochain l’étude de Maître Yves Cosqueric et Tiphaine Le Grignou organise à Quimper sa XVIII ème édition de la vente : « l’âme bretonne ».

Elle comprendra cette année 137 lots de  Costumes de Haute et Basse-Bretagne, tenues d’hommes et femmes, bonnets coiffes, chapeaux, châles . On y trouvera aussi de nombreux objets usuels d’art populaire. Le clou de la vente est traditionnellement consacré  aux  faïences de Quimper et autres manufactures à sujets bretons, plus de 160 pièces seront ainsi offertes aux amateurs. Il y aura aussi  des sculptures bretonnes, des tableaux, du mobilier breton et art Seiz-Breur, et de la documentation bretonne. Au total 577 lots témoins de la vie quotidienne et de l’art en Bretagne du 18ème siècle à nos jours.

Parmi  les faïences issues des manufactures quimpéroises  Porquier Beau, La Hubaudière, HB grande maison, Henriot… signalons des œuvres d’artistes comme René Quillivic, Berthe Savigny, Jim Sévellec, Alfred Beau, Paul Fouillen, Mathurin Meheut… Notons quelques pièces que se disputeront les amateurs :

Comme cette coupe à bordure mouvementée d’Alfred Beau vers 1880 (manufacture Porquier Beau ) estimée à 1500/2000€

Le clou de la vente est un vase exceptionnel de Louis Garin (1888-1959) daté de 1930 ( manufacture HB Grande Maison) il représente des régates dans le golfe du Morbihan et est estimé de 6000 à 9000 €.

À remarquer aussi deux sujets en faïence polychrome de Mathurin Méheut représentant un groupe de Quimpéroises à un moment de la Troménie de Locronan datés de 1929 (manufacture Henriot) ils sont estimés de 1500 à 1800 € chacun.

60 dessins, aquarelles, lithographies, huiles sont aussi proposés aux amateurs. Il y en a pour tous les prix à partir de 30 €. On y retrouve tous les artistes petits et grands ayant illustré la Bretagne , parmi les plus célèbres citons Beaufrère, De Belay, de Langlais, Delavallée, Delpy, Guérin, Le Scouezec, Lemordant, Meheut, Moret…

Ainsi cette  « Scène de marché animé », gouache marouflée sur  toile de Lucien DELPY(1898-1967), située au  Faou . Datée 1949, elle est estimée à 1500/2000€.

Comme toujours c’est une peinture d’Henry MORET Henry (1856-1913) « L’enfer de Plogoff », huile sur toile signée et datée 1911 qui séduira les amateurs les plus fortunés. Dans ses tableaux, la mer qui le fascine  est comme ici, violente, puissante, reflet du ciel, « miroir terni par les brumes et  charriant turquoise et opale ». Estimation de 80 000 à 100 000€.

Quelques meubles, affiches et livres bretons clôtureront la vente.

Plus de renseignements :  L’Ame bretonne

Vente le 18 juillet 105 avenue de Kerrien à Quimper

A partir de 10h :  lots N° 1 à 137, à 14h : du lot 138 et suivants

Exposition les 16 et 17 juillet de 10h à 12 h et de 14h à 19h.

Crédit photos : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés

Enchères. Vente « L’âme bretonne d’hiver », le 29 novembre 2020 à Brest.

L’étude Adjug’art renoue avec une vente de faïence de Quimper en cette fin d’année. L’hôtel des ventes de Quimper collabore une nouvelle fois à...

« L’âme bretonne », rare vente aux enchères d’art breton à Brest

La prochaine vente de « L’âme bretonne » aura lieu le dimanche 21 juillet 2019, chez Adjug’art à Brest.Cette vente, de grande ampleur, organisée...

« L’âme bretonne », une belle vente aux enchères le 22 juillet à Brest

Pour la quinzième année, l’étude de Maître Cosquéric, commissaire priseur à Brest, organise une vente consacrée à « L’âme bretonne ». La prochaine édition aura lieu...