Cambriolages. Quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises en rentrant de vacances

A LA UNE

Sur le départ pour les vacances estivales ? Prenez toutefois le temps de bien vérifier la sécurité de votre logement et de suivre une série de recommandations pour éviter les cambriolages, y compris sur les réseaux sociaux…

Cambriolages : un été de tous les dangers…

Si la saison estivale est déjà bien entamée, une partie des aoûtiens attend encore patiemment son heure afin de prendre le large et de mettre le cap sur les vacances. Mais, au risque de venir gâcher l’ambiance, il faut tout de même rappeler que l’été est une saison propice aux cambriolages tandis que de nombreux logements sont désertés. En effet, l’ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales) estimait en 2018 qu’en France, au moins un quart des cambriolages ont lieu durant les mois de juillet et d’août.

De quoi rendre nécessaire l’adoption de quelques bons réflexes avant de partir en vacances. Dans un premier temps, une série d’astuces économiques et faciles à mettre en œuvre peut être suivie afin de limiter les risques de mauvaises surprises lors du retour.

Tout d’abord, il est conseillé d’effectuer une ronde minutieuse autour de son logement et, si l’occupant possède un jardin ou une cour, il sera bien avisé de ranger tous les objets pouvant aider au cambriolage. Ainsi, on évitera de laisser traîner des outils de jardinage et on veillera à bien fermer les abris de jardin contenant du matériel.

De plus, il est nécessaire de fermer les volets autant que possible et, à défaut, de ne laisser aucun objet de valeur visible depuis l’extérieur. Faute de volets, l’habitant pourra aussi faire installer des verrous sur les fenêtres et renforcer la sécurité des baies vitrées en installant par exemple un blocage d’ouverture intérieur. Enfin, les clés laissées dans la boîte aux lettres ou sous le paillasson de la porte d’entrée afin que famille ou voisins viennent faire un contrôle sont une très mauvaise idée…

Tout verrouiller, y compris les informations sur ses vacances

Quant à la mise en sécurité des objets précieux, l’utilisation d’un coffre-fort peut être une bonne option. Par ailleurs, à l’heure des réseaux sociaux où de nombreux Français y étalent allègrement leur vie privée, vouloir épater ses amis en exposant son train de vie et les tenir informer d’un départ en vacances imminent, le tout via des profils totalement publics ou presque, peut s’avérer très dangereux.

Ainsi, de plus en plus de cambrioleurs recherchent leurs futures victimes sur ces mêmes réseaux. Donc davantage de discrétion ou la mise en place d’un niveau de confidentialité élevé est donc préconisée.

Toutefois, si les occupants d’un logement en ont la possibilité, faire croire que les lieux sont toujours habités pendant leur absence est une façon très efficace de dissuader les cambrioleurs. Comment ? En demandant par exemple à quelqu’un de confiance de venir régulièrement ouvrir les volets, mais aussi de relever le courrier afin que la boîte aux lettres ne déborde pas, ce qui constitue un indice évident d’une habitation déserte… Dans le cas d’une maison avec jardin, une pelouse non taillée depuis plusieurs semaines peut également mettre la puce à l’oreille à des individus mal intentionnés.

Face aux cambriolages, systèmes d’alarme et domotique

Outre cette série de conseils relevant du bon sens, les futurs vacanciers peuvent aussi avoir recours à des systèmes d’alarme pour sécuriser leur domicile. Une mesure très efficace si l’on en croit plusieurs études sur la question : le déclenchement d’une alarme mettrait en fuite immédiate 90 à 95 % des cambrioleurs.

Plusieurs systèmes existent en fonction des budgets et les détecteurs de mouvements ou d’ouverture de porte peuvent être complétés par des dispositifs de caméra à l’intérieur et à l’extérieur du logement. Par ailleurs, beaucoup moins coûteux mais également dissuasif, apposer des autocollants à l’entrée de la propriété indiquant que les lieux sont sous surveillance a aussi son utilité.

Enfin, autre parade pour limiter les risques de cambriolage, les habitants peuvent également utiliser la domotique, à savoir l’ensemble des objets connectés de la maison. Ceux-ci peuvent alors faire vivre l’habitation malgré l’absence des occupants en déclenchant par exemple de l’éclairage sur des créneaux horaires prédéterminés ou encore en gérant l’ouverture électrique des volets. Certains de ces équipements sont par ailleurs contrôlables à distance afin de gérer ces actions depuis son lieu de vacances. Tout comme certaines caméras permettent également un contrôle via les smartphones.

Citons pour conclure une autre technologie utile, à savoir la serrure connectée, qui permettra d’alerter les habitants en vacances d’une éventuelle tentative d’ouverture de la porte d’entrée du logement.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

1 COMMENTAIRE

  1. quand un gars veut rentrer chez vous, il y parvient
    la dissuasion judiciaire n’est donc pas assez forte !
    stop au laxisme

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés