Rennes. Un week-end « jeux de rôle » pour transexuels…

A LA UNE

Les rues de Rennes vont passer à l’heure LGBT les 27 et 29 août !

En effet, c’est ce week-end de fin de vacances que se tiendra dans la capitale administrative bretonne la cinquième édition de la « Queervention Rôliste », une convention de jeux de rôle célébrant la « culture transexuelle/LGBTetc ».

Le but des deux jours est clairement affiché : « mettre en place un événement autour du jeu dans lequel on ne présume de rien sur la vie, le genre ou les amours des personnes participantes. Comme pour toute convention, pas de questionnaire d’entrée, tout le monde peut participer ! La société nous colle bien suffisamment d’étiquettes pour que nous ayons envie d’en rajouter.
Qui sait, peut-être que le cadre du centre LGBTI+ peut influer sur les histoires que nous allons raconter ensemble, et leur permettre de sortir plus volontiers des sentiers battus ? Peut-être cela peut-il permettre à de nouvelles personnes de jouer, sans avoir peur du jugement, sans se sentir exclues ? »

Certaines descriptions de parties semblent bien nébuleuses, l’écriture inclusive n’aidant pas à la compréhension : « Dans un univers de science-fiction queer progressiste, sous un ciel musical, incarnez des héra⋅ldes⋅ux corallien⋅ne⋅s, des êtres humain⋅e⋅s doté⋅e⋅s de pouvoirs mystiques ! » sans oublier la murder party intitulée « Dieu est mort » ! Allah aussi ?

La convention aura lieu au 6 de la rue Saint-Martin au siège de l’association communautaire Ludiqueer et est ouverte à « tou-te-s » bien évidemment.

Photo d’illustration :DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

3 Commentaires

  1. verra t-on dans les rues, défiler des « males » à quatre pattes, le collier au cou et tenus en laisse par des cisgenré?
    et on s’étonne que les gamins des banlieues ne se sentent pas intégrés dans cette société de cinglés

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés