Résistances. La grande histoire des peuples d’Amérique

A LA UNE

De l’Alaska jusqu’au Brésil, plongée dans la vie quotidienne des premiers peuples des Amériques, entre culture, science et spiritualité. En quatre épisodes, une odyssée spectaculaire au fil de treize mille ans d’histoire. Aujourd’hui encore, des dizaines de millions d’autochtones américains parlent fièrement la langue de leurs aïeuls et perpétuent leurs rites ancestraux. En territoire comanche, dans l’Ouest américain, une archéologue étudie des gravures rupestres qui illustrent la rencontre avec les conquistadors espagnols. En Italie, un historien de l’art tente de déchiffrer le codex de Florence, une encyclopédie du rédigée au Mexique au XVIe siècle, dans laquelle des scribes et des artistes ont caché des messages. Au Pérou, des villageois quechua retissent un pont construit entièrement avec des herbes, selon la technique utilisée par leurs ancêtres il y a plus de cinq cents ans.

Splendeur d’un passé oublié Treize mille ans d’histoire pour ce « Nouveau-Monde »… Longtemps aveuglés par l’ethnocentrisme, les historiens redécouvrent la mine d’or que constitue l’étude des premiers peuples des Amériques. Un monde ancien, sophistiqué et splendide, où 100 millions de personnes vivaient selon leurs propres codes scientifiques, religieux, artistiques et culturels, sans contact avec l’Europe, l’Asie ou l’Afrique. Réalisée avec la participation active des communautés amérindiennes, mêlant paysages sublimes et animations dérivées de dessins tribaux, cette série documentaire explore la splendeur d’un passé oublié, qui résonne encore aujourd’hui dans les croyances spirituelles des peuples autochtones.

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

1 COMMENTAIRE

  1. Comme d’habitude, on ose appeler Histoire un tissu de mensonges destiné à culpabiliser les conquêtes coloniales en encensant des peuples et des pseudo civilisations sans aucun lien entre elles et aux moeurs barbares, aux croyances et pratiques en grande partie satanique. Cette réécriture systématique du passé, destinée aux ignares fabriqués par les écoles modernes, a pour but manifeste de détruire tout patriotisme et toute fierté nationale. On retrouve ces mêmes mensonges sur l’histoire de l’Afrique. C’est un véritable scandale qui doit être dénoncé avec force.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés