Jugée pour avoir abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix

A LA UNE

L’association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a porté plainte contre une femme qui a abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix (29), en Bretagne. L’audience se déroulera le 22 septembre 2021, à 9h00 devant le Tribunal de Police de Brest.

Les faits se sont déroulés le 20 février. L’association « The Green Valley Britanny » avait donné l’alerte sur plus d’une soixantaine d’animaux vivant dans une ferme près de Carhaix, en Bretagne. Il y avait des dizaines de chiens, chats, une douzaine d’équidés, des vaches, des cochons, des chèvres en « grande souffrance ». Des animaux comme des ânes et des chevaux vivaient dans des conditions déplorables, leurs sabots n’ayant pas été entretenus depuis plusieurs années. Certains animaux sont morts avant même l’intervention de secours.

Le 27 février 2020, l’association Stéphane LAMART est intervenue pour évacuer les 68 animaux. La propriétaire des lieux étant décédée et sa fille ayant été hospitalisée quelques jours plus tôt, les animaux ont été abandonnés à leur sort et délaissés depuis de nombreuses années. C’est la fille de la propriétaire des lieux qui sera donc jugée demain.

L’association Stéphane LAMART a déposé plainte auprès de la gendarmerie de Carhaix pour ces faits. La saisie des animaux a été faite sur réquisition du parquet de Brest.  Les chiens et chats ont été confiés au refuge de l’association Stéphane LAMART en Normandie, et les animaux de ferme ont tous été placés en famille d’accueil.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Prix du porc : comment faire face aux fluctuations ?

Prix du porc : comment faire face aux fluctuations ? https://www.youtube.com/watch?v=OMniLvHfazA Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Italie. Selon l’Institut national italien de la santé, la plupart des décès recensés en 2020 n’ont pas été causés par le Covid-19

Selon le rapport de juillet 2021 de l'Istituto Superiore di Sanità (Institut national italien de la santé, équivalent de...

1 COMMENTAIRE

  1. Affreux.
    Et les voisins « depuis plusieurs années », n’ont rien vu, rien dit ?
    Cela me fait honte pour mes compatriotes bretons.
    D’autant plus que mon village d’origine n’est pas loin de Carhaix.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés