Zeus en bande dessinée

A LA UNE

Le nouveau tome de la série de bandes dessinées La Sagesse des mythes est consacré aux guerres épiques menées par Zeus. Dieu suprême dans la mythologie grecque, il entendait ainsi sauvegarder l’équilibre du cosmos.

Fils du titan Cronos et de la titanide Rhéa, Zeus a enfermé les Titans dans le Tartare, l’endroit le plus profond des Enfers. Zeus, Poséidon et Hadès s’apprêtent alors à se partager le monde. Zeus hérite du ciel, Poséidon des mers et Hadès des enfers. Mais la mère des titans, Gaïa (la Terre), furieuse, déclare la guerre aux dieux de l’Olympe. Elle incite les Géants à détrôner Zeus et à délivrer les Titans du Tartare.

Porphyrion, chef des Géants, mène la révolte. La menace des Géants est réelle en raison de leur invulnérabilité tant qu’ils ont un pied sur leur terre natale. Mais le héros Héraclès en élimine plusieurs en les perçant de flèches empoisonnées. Le Géant Encelade est battu par la déesse Athéna, laquelle l’enferme sous le mont Etna, en Sicile. Typhon, divinité malfaisante aux têtes de dragon, fils de Gaïa, attaque l’Olympe. Les dieux Olympiens, pour se dissimuler, revêtent provisoirement l’apparence d’inoffensifs animaux. Seule Athéna reste aux côtés de son père Zeus. Armé d’une faucille, Zeus défie Typhon en combat singulier. Mais le monstre est victorieux et transporte Zeus, inerte, dans sa caverne…

Initiateur de la série La Sagesse des mythes, le philosophe et ancien ministre de l’Éducation nationale Luc Ferry imagine la trame de chaque tome mais ne le scénarise pas.  Tandis que Clotilde Bruneau crée chaque scenario ainsi que les dialogues, Fred Vignaux réalise les superbes couvertures et Didier Poli dirige sur le plan artistique les différents dessinateurs. Ceux-ci doivent respecter le style graphique de la ligne claire et reconstituer fidèlement le cadre de la Grèce antique.

Après s’être consacrée aux héros, cette série présente les dieux et déesses. Ce nouveau tome, intitulé Les guerres de Zeus, illustre les batailles fondatrices de la mythologie grecque, retranscrites dans toute leur intensité.

 

Au dessin, le brésilien Carlos Rafael Duarte, par un trait réaliste et précis, donne vie aux dieux de la mythologie grecque. Après avoir dessiné Athéna, les tomes 2 et 3 d’Héraclès ainsi que Tantale et autres mythes de l’orgueil, il poursuit ainsi sa participation à la prestigieuse série La Sagesse des mythes. La colorisation de Ruby est réussie.

Luc Ferry rédige un cahier final révélant le sens du cosmos, « organisation harmonieuse au sein de laquelle chaque chose est parfaitement à sa place ». Il précise qu’« il existe, par nature et dans tous les domaines, des êtres supérieurs et des êtres inférieurs ; or, dans ces conditions, ce qui est juste, c’est que les meilleurs soient en haut et les moins bons en bas ».

Kristol Séhec

Les guerres de Zeus, 56 pages, 14,95 euros. Editions Glénat.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Dans les cités de Marseille avec Stéphane Ravier

Marseille, le Pastis, le vieux-port, la culture, la cuisine, la pétanque... Oui, mais pas que. Parce que Marseille c'est aussi...

Naufrage d’un chalutier au large de Saint-Cast (22)

Un chalutier qui pêchait la coquille Saint-Jacques a été retourné par une puissante vague vers midi ce mercredi 1er...

1 COMMENTAIRE

  1. Comme tous les historiens purinistes (progressistes en purin) le savent, Zeus était noir (comme Achille d’ailleurs), les films d’Hollywood sont là pour le prouver.
    D’ailleurs un breton qui dirait qu’il n’y avait pas de grec noir finirait déporté par la justice coloniale mondialiste.

    « La structure (capitalisme mondialisé) fait la superstructure (justice et privilèges coloniaux) » Marx

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés