Angers (Tome 2), Où est donc Arabesque, Mon rond point dans ta gueule, Arnaud Beltrame, Go West Young Man : la sélection BD du mois

A LA UNE

Angers (Tome 2), Où est donc Arabesque, Mon rond point dans ta gueule, Arnaud Beltrame, Go West : voici la sélection BD du mois

Angers (Tome 2) 

Suite et fin de la formidable histoire d’Angers.

Du séjour du poète Joachim du Bellay à l’épopée de la maison Cointreau, en passant par la préparation de l’Édit de Nantes, les Guerres de Vendée ou encore la dernière résidence du sculpteur David d’Angers.

Découvrez dans ce Docu-BD comment Angers est devenue la rayonnante capitale de l’Anjou. Bandes dessinées et documentaires se complètent à merveille pour vous dévoiler les petites et grandes histoires d’une ville au patrimoine exceptionnel.

A commander chez les éditions Petit à Petit

Où est donc Arabesque ? Les Tuniques Bleues

De retour de mission, Blutch découvre qu’Arabesque, sa précieuse jument capable de faire la morte pendant les charges, a été réquisitionnée par une autre unité nordiste ! Ivre de rage, il détruit tout sur son passage, y compris le mess des officiers, mais parvient à convaincre Chesterfield de partir à la recherche de son cheval. Un dangereux et hilarant road movie attend le célèbre duo, au cours duquel ils vont mettre en lumière les affres de la guerre de Sécession, croiser un vieil ennemi, manquer trépasser à plusieurs reprises… et faire mourir de rire leurs lecteurs !

Un album à savourer tout particulièrement, puisque Lambil s’y montre plus que jamais remarquable dans l’art des dessiner les équidés. Mais aussi parce qu’il s’agira du tout dernier Tuniques Bleues écrit par Raoul Cauvin, après 64 albums entrés dans l’Histoire de la BD !

A commander chez Dupuis

Mon rond point dans ta gueule

Le 17 novembre 2018, un mouvement non structuré ébranle la France et son gouvernement, l’émanation d’un ras-le-bol collectif qui pousse des centaines de milliers de personnes à protester ensemble contre la vie chère, les inégalités grandissantes, le manque de démocratie… Des groupes de Gilets jaunes campent durablement sur des ronds-points stratégiques, bloquant le pays pour faire entendre leur colère.

Sandrine Kerion était l’une d’entre eux. Afin de mieux rendre la réalité et la complexité de ce mouvement, elle a interrogé plusieurs de ses compagnons de lutte afin de retranscrire leurs témoignages en BD. Sans émettre de jugement sur leur discours, elle les écoute et les laisse s’exprimer, eux qui considèrent s’être tus trop longtemps et ont vu dans ce mouvement de « la France d’en bas » l’occasion de faire bouger les choses. Avec espoir puis, souvent, avec désillusion.

Le projet de l’auteur vise notamment à contrer les représentations – trop souvent caricaturales – des Gilets jaunes dans les médias. Ces portraits rendent compte de la diversité des profils de ces personnes mais aussi des combats chers à chacun de ces Gilets jaunes. Une diversité qui faisait sa richesse mais qui a également causé son incapacité à se structurer…

Arnaud Beltrame, le don et l’engagement

« Je suis prêt. L’heure de Dieu sera la mienne. »
Arnaud Beltrame, quelque temps avant l’attentat.

– La gendarmerie, j’écoute, bonjour…
– Oui, bonjour madame, je m’appelle Julie, je travaille au Super U à Trèbes.
– Oui ?
– Et je suis actuellement, euh… prise en otage par un monsieur armé.

Ainsi démarre, le 23 mars 2018 au Super U de Trèbes, près de Carcassonne, la sanglante prise d’otages qui coûtera la vie au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Qui était l’homme que le monde entier, bouleversé par son geste, a aussitôt salué en héros ? De son enfance avec sa famille dans l’Essonne et en Bretagne à l’éclosion de sa vocation, de l’École militaire interarmes à la protection rapprochée de diplomates en Irak ou de l’exécutif au palais de l’Élysée, dans l’action comme sous le jour intime de son amour pour les siens… voici l’histoire d’Arnaud, et des années qui l’ont conduit jusqu’à ces instants suspendus, où il n’a pas hésité à risquer sa vie pour être fidèle à sa foi, faite de don et d’engagement.

Le récit saisissant, en bande dessinée, d’un homme devenu un héros, porté jusqu’au bout par ses convictions.

A commander chez Plein vent

Go West Young Man

« Go West Young Man »… Cette phrase apparue à la fin de la guerre civile américaine accompagnera des millions de migrants rêvant d’une vie meilleure. En 1763, la montre d’un officier britannique va connaître un destin hors du commun, et, passant de main en main, traversera un siècle et demi de la naissance tumultueuse d’une nation. Trappeurs et pionniers, tribus indiennes, desperados et prostituées vont se battre et survivre dans les grandes plaines, les villes champignons et les guerres interminables.

En quatorze histoires, Go West Young Man retrace la conquête de l’Ouest américain, de 1763 à 1916. Un hommage au western, mais un hommage lucide. Un rêve américain au goût amer.

A commander chez Bamboo

Crédit photo : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Documentaire CNews : « Éric Zemmour, le dynamiteur »

Documentaire CNews : « Éric Zemmour, le dynamiteur » https://www.dailymotion.com/video/x8601lb Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de...

Dans les cités de Marseille avec Stéphane Ravier

Marseille, le Pastis, le vieux-port, la culture, la cuisine, la pétanque... Oui, mais pas que. Parce que Marseille c'est aussi...

Articles liés