Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Claude Chollet (OJIM) : « L’Observatoire du journalisme compte depuis 2020 une entreprise sœur en Hongrie »

De retour du colloque sur la liberté d’expression à l’âge digital organisé par le MCC de Budapest, nous avons fait le point avec Claude Chollet, patron de l’OJIM, qui est intervenu lors de plusieurs ateliers à cette occasion.

Breizh-info.com : Sous quel motif avez vous été convié à Budapest la semaine passée ? Quels étaient les enjeux du colloque ?

Claude Chollet (OJIM) : Je m’étais déjà rendu en Hongrie pour des conférences sur les médias. Le thème de la conférence « liberté d’expression à l’âge digital » m’est apparu fondamental. Pas de démocratie sans liberté d’expression, pas de liberté d’expression sans liberté tout court sur tous les moyens de communication digitaux. Réunir une trentaine de spécialistes, éditeurs, journalistes, universitaires, écrivains venus de neuf pays a permis d’obtenir un tableau contrasté mais dont l’image dominante reste celle d’atteintes croissantes à la liberté en particulier de la part des GAFAM américains qui sont devenus de véritables médias voulant imposer leur vue du monde libérale libertaire.

Breizh-info.com : Pouvez vous nous expliquer qu’est ce qu’est le MCC et quelle est son importance en Hongrie ?

Claude Chollet (OJIM) : Le Mathias Corvinus Collegium (MCC) est nommé d’après le nom de Mathias Corvin (1443/1490), un des plus grands rois de Hongrie. Mort sans descendant son royaume fut partagé entre la couronne d’Autriche et l’occupation ottomane. Le MCC est une université privée fonctionnant à la fois en internat et en externat, accueillant plusieurs centaines d’étudiants et délivrant un enseignement classique mais en conservant une volonté de transmission des valeurs traditionnelles sans renoncer à toutes les technologies les plus pointues. Ils sont en train de construire un campus dans le centre de Budapest qui pourra accueillir plusieurs milliers d’étudiants dans trois ans.

Breizh-info.com : Il a été question également de la presse en France, et notamment de la presse alternative (avec notre intervention). Pourquoi est-ce que cela intéresse la Hongrie ?

Claude Chollet (OJIM) : Si les français connaissent mal la Hongrie, les hongrois aiment la France. Budapest est surnommé « le petit Paris », mais les hongrois qui jouissent d’une liberté d’expression plus large que la nôtre et d’un pluralisme infiniment plus grand, ont du mal à s’imaginer la partialité des médias de grand chemin français, en particulier lorsqu’ils traitent de leur pays. Nous leur avons ouvert les yeux en soulignant le rôle de pionnier de la presse alternative et celui plus récent de la galaxie Bolloré, deux mouvements qui apportent un peu d’air frais dans le marigot médiatique en France.

https://twitter.com/Breizh_Info/status/1459166296332017664?s=20

Breizh-info.com : Parlez nous de l’OJIM hongrois, que vous avez lancé et qui marche fort là bas ? Y’a-t-il aussi, en Hongrie, un besoin de réinformation ?

Claude Chollet (OJIM) : L’Observatoire du journalisme compte depuis 2020 une entreprise sœur en Hongrie, la fondation pour un journalisme transparent (TUA en hongrois) qui fonctionne dans le même esprit avec une indépendance éditoriale complète. Comme nous ils publient des portraits de journalistes, mais leurs reportages sont plus longs et comportent à la fois infographies, entretiens et vidéos. Ils sont également plus actifs que nous sur les réseaux sociaux, Instagram en particulier. 

Breizh-info.com : Pourriez vous revenir sur les récentes désinformations de l’AFP; notamment vis à vis du 11 novembre en Pologne ?

Claude Chollet (OJIM) : L’AFP n’a rendu compte que d’un aspect, celui de « la traque des migrants » en réalité des clandestins.  Et a repris le thème de l’accusation des polonais qui d’agressés sont devenus agresseurs. Tout ceci est recopié par La Croix, France info, Le Figaro dans la bonne tradition du journalisme de copie.

On pourrait également citer le titre de la dépêche de l’agence après l’attaque de la réunion d’Eric Zemmour à Nantes par des « antifas ». « heurts entre pro et anti Zemmour à Nantes », une véritable infox reprise par Le Point, Nice Matin et le Huffpost entre autres. L’AFP est parfois une agence de désinformation.

Propos recueillis par YV

Crédit photo : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Claude Chollet (OJIM) : « L’Observatoire du journalisme compte depuis 2020 une entreprise sœur en Hongrie »”

  1. patphil dit :

    si ces journalistes vont vérifier tous ce qui est publié à charge contre la hongie dans les madias occidentaux, ils auront du pain sur la planche! en fait comme les journaleux ne font que du copié collé ils auront la tache moins ardue

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Economie

Quatre distributeurs enfoncés dans le Sud-Loire : procès renvoyé

Politique

Le RN largement en tête à l’approche des élections européennes

gendarmerie

VANNES

Stupéfiants et cigarettes de contrebande : un trio interpellé après le vol d’une moto à Vannes

LORIENT

Rixe à Lorient : un homme de 38 ans condamné à un an de prison ferme

A La Une, International

Bloqueurs de puberté, conséquences du changement de sexe, enfants cobayes et victimes…Un rapport médical choc sur le genre fait scandale au Royaume-Uni

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Hongrie. « Aucune pitié pour les pédophiles ». Le Premier ministre Orbán propose une protection constitutionnelle pour les mineurs

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. La Hongrie va envoyer des militaires au Tchad

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration vers l’UE. La Serbie a interpellé 4 500 clandestins et des passeurs, dont des Serbes

Découvrir l'article

International

La Hongrie renforce le soutien aux familles pour augmenter le taux de natalité

Découvrir l'article

International

Thibaud Gibelin : « La politique c’est donner un destin à la communauté nationale »

Découvrir l'article

A La Une, International

Balázs Hidvéghi (Fidesz) : « Nous disons non à l’immigration illégale, à la transformation de l’Europe et au multiculturalisme » [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, International

Judit Varga, tête de liste Fidesz aux élections européennes : « L’immigration économique n’est pas un droit de l’homme » [Interview]

Découvrir l'article

Immigration, International

Pologne. Varsovie va contrôler la frontière slovaque face à la hausse de l’immigration illégale

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Hongrie. Dóra Dúró : «Nous rejetons l’immigration légale comme illégale et nous devons résoudre nos problèmes démographiques par nos propres efforts »

Découvrir l'article

A La Une, International

Miklós Szánthó : « La Hongrie est un exemple de promotion réussie des valeurs telles que Dieu, la patrie et la famille » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky