Pass sanitaire, vote électronique, menaces contre la démocratie. Nouvelle manifestation ce samedi à Saint-Brieuc

Saint-Brieuc est l’une des villes de Bretagne, avec Vannes, la plus mobilisée contre la tyrannie sanitaire depuis deux ans.

Et, LES PATRIOTES – VIA | la voie du peuple – Union Populaire Républicaine – Génération Frexit remettent le couvert ce samedi 27 novembre, pour dénoncer la tyrannie sanitaire instaurée par les autorités.

« En cette fin du mois de novembre, nous prenons de nouveau le relais des citoyens qui organisent des manifestations hebdomadaires à Saint Brieuc. Partout dans le monde on voit la montée des dictatures sanitaires : en Autriche avec la vaccination obligatoire — qui viole le code de Nuremberg — et le confinement des non vaccinés, en Australie avec les mesures d’internement pour les non vaccinés. Un pas de plus a été franchi aux Pays Bas avec les tirs à balles réelles contre des manifestants. Partout dans le monde les peuples se dressent contre le covidofascisme » indiquent les organisateurs qui ont adressé un communiqué à la presse.

« En France, après le vote des pleins pouvoirs au Président de la République jusqu’à une échéance au delà de la fin de son mandat, après la subordination du pass sanitaire à une injection de rappel, le porte-parole du gouvernement a lancé un ballon d’essai sur l’instauration du vote électronique pour les échéances électorales majeures de 2022. Cette mesure empêchera le contrôle citoyen de la régularité du scrutin et ne garantit aucunement le secret du vote. Enfin les toutes dernières annonces du gouvernement promettent l’aggravation des mesures liberticides sous le prétexte de « sauver les fêtes de fin d’année et traverser l’hiver le mieux possible.». Sans aller dans la violence des réactions de nos compatriotes antillais, nous devons montrer une opposition calme et déterminée contre ces mesures » poursuivent-ils.

Le rassemblement aura lieu samedi 27 novembre à Saint-Brieuc. Rassemblement à 14h place du Guesclin, puis défilé dans les rues de la ville.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. ils me fatiguent ces gens qui n’obéissent pas, sont réfractaires aux mesures prises pour leur bien !
    j’espère qu’ils iront dire leur opinion dans les urnes

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !