Coronafolie, Dictature sanitaire, La singerie, Fuck le pass sanitaire…ces artistes qui chantent contre la tyrannie sanitaire

A LA UNE

Où est passé l’esprit punk, contestataire ?

Sûrement pas chez les rappeurs médiatiques du moment, qui malgré des appels à la consommation de drogues, au trafic d’armes et aux comportement les plus racailleux, séduisent une partie importante de la jeunesse. Sûrement pas non plus chez les punks des années 80-90 et du début des années 2000, qui majoritairement, ont épousé toutes les lubies sociétales actuelles, et sont rentrés dans le rang.

Pourtant, en cette période de tyrannie sanitaire, plusieurs groupes, chanteurs, ou artistes amateurs ont sorti des titres évoquant le mauvais film qui se déroule sous nos yeux. On a sélectionné pour vous quelques uns de ces titres.

Et en premier lieu, honneur à la Bretagne et au chanteur Christoff Bzh, que nos lecteurs connaissent déjà, et qui a réalisé un clip professionnel intitulé Coronafolie, pour dénoncer la folie du moment.

Vous avez peut être également entendu lors de manifestations le morceau Dictature sanitaire, signé du groupe Fraction :

Du côté Italien, le groupe de rock alternatif Hobbit a sorti une chanson dénonçant la folie sanitaire :

Un autre groupe Italien nommé Katastrof, qui chante contre le confinement.

A découvrir aussi cet artiste qui a repris un tube célèbre pour dénoncer le Pass sanitaire.

Des rappeurs ont également fait quelques créations comme Dosla :

Ou encore Tangaï :

On retrouve aussi des choses plus légères de ce type :

Ou des reprises en mode Brassens :

Vous avez réalisé une chanson contre la tyrannie sanitaire ? Envoyez-nous votre clip, votre morceau, sur [email protected]

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Nantes : Johanna Rolland de retour au bercail ?

Presse Océan a consacré ce samedi deux pages entières à Johanna Rolland, dont une consacrée à un entretien étroitement...

Quimper : un collectif « trans », des fesses et des réunions non-mixtes

Une affaire a secoué dernièrement le micro-microcosme transexuel de la ville de Quimper : fin 2021, un homme «...

2 Commentaires

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés