Angoisse, Alcoolisation, tentatives de suicide..L’inquiétante santé mentale des Bretons

La santé mentale des Bretons se dégrade fortement, comme la santé mentale des Français d’ailleurs selon le dernier Observatoire de la Mutualité française.

La santé mentale en quelques chiffres

  • En France, 1 personne sur 5 est touchée chaque année par un trouble psychique, soit 13 millions de personnes ;
  • La santé mentale est le premier poste de dépense de l’Assurance maladie (23,4 milliards d’euros en 2018) ;
  • Le taux de suicide en France est de 13,2 pour 100 000 habitants. C’est l’un des plus élevés en Europe (10,5 en moyenne).

Un nombre de tentatives de suicides inquiétant

La France a un taux de suicides nettement supérieur à la moyenne européenne (13,2 pour 100 000 habitants, contre 10,5 dans l’UE). Les hospitalisations pour tentative de suicide concernent avant tout les 12-18 ans, ainsi que les plus de 65 ans.

Parmi les régions les plus impactées, la Bretagne avec un taux de suicide de 18,5 pour 100 000 jeunes avec un taux supérieur à la moyenne nationale dans quatre départements (22,2 dans les Côtes-d’Armor, 19 dans le Finistère, 18,2 dans le Morbihan et 16,3 en Ille-et-Vilaine) et un taux plus bas en Loire-Atlantique (12).

L’alcool et la drogue font des ravages la jeunesse bretonne

La consommation répétée de substances psychoactives est l’une des principales causes des troubles de santé mentale. En France, la consommation d’alcool et de cannabis est supérieure, en moyenne, à celle des pays européens comparables, selon l’OCDE.

Concernant le cannabis, 21,8 % des Français âgés de 15 à 34 ans disent en avoir consommé au cours des 12 derniers mois ; la moyenne dans l’UE tombe, elle, à 14,4 %.

En France, la moyenne d’alcool pur bue par an et par personne est de 11,7 litres (l’équivalent de 120 bouteilles de vin). En Bretagne, 21,8% des jeunes de 17 ans reconnaissent avoir eu une alcoolisation forte et rapide au moins trois fois dans le mois précédent (16,4% en France).

La tyrannie sanitaire a aggravé la santé mentale du peuple

La tyrannie sanitaire mise en place par les autorités, a non seulement ruiné le pays, enchainé les citoyens, tout en rassurant les boomers et les personnes plus âgées, mais a également vu une explosion des troubles de santé mentale constatés. On passe de 9,8% de dépressifs déclarés en 2019 à 22,7% en février 2021, et l’on a pas encore les chiffres de début 2022 qui doivent vraisemblablement être encre plus élevés. L’anxiété, les troubles du sommeil, ont eux aussi augmenté largement.

Pour tous les renseignements sur ce rapport choc, c’est ici

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !