Tyrannie sanitaire. Comme l’Angleterre, le Danemark lève les restrictions

Pendant que le gouvernement Français poursuit la politique de tyrannie sanitaire avec le pass vaccinal, alors que les hôpitaux ne sont pas saturés, que la plupart des Français attrapent le Covid-19 sans lourdes conséquences, des pays comme l’Angleterre, puis le Danemark, viennent de lever les restrictions sanitaires.

« Alors que le Covid devient endémique, nous devons remplacer les obligations légales par des conseils et recommandations », a souligné la semaine dernière Boris Johnson devant les députés. L’Angleterre abandonne l’obligation du port du masque en intérieur dans les lieux publics et du passeport vaccinal pour les événements accueillant un public nombreux. Opposé à la levée de l’obligation du port du masque dans les transports en commun, l’ami d’Anne Hidalgo et maire de Londres Sadiq Khan a annoncé maintenir cette mesure dans la capitale.

Au Danemark, le Gouvernement juge la couverture vaccinale du pays suffisante face à la moindre sévérité du variant Omicron. 

Cela amène la levée de toutes les restrictions nationales actuellement en vigueur, comme le port du masque ou la fermeture anticipée des bars et restaurants. Le gouvernement veut seulement maintenir pendant quatre semaines supplémentaires certaines restrictions à l’entrée du territoire danois, à savoir des tests et/ou une quarantaine selon le pays de provenance des voyageurs.

« Nous disons adieu aux restrictions et bienvenue à la vie telle que nous la connaissions avant le corona », a dit, lors d’une conférence de presse, le Premier ministre, Mette Frederiksen. « La forte adhésion au programme vaccinal s’est avérée être ce que nous pensions : une “superarme”, et elle nous a donné une défense solide contre l’infection qui subsiste », a-t-elle justifié. « C’est pourquoi le gouvernement a décidé que le coronavirus ne devait plus être considéré comme une maladie menaçante pour la société », a-t-elle ajouté.

Le voisin du Danemark, la Suède a estimé nécessaire le maintien de ses restrictions pendant encore au moins deux semaines. La ministre de la Santé, Lena Hallengren, a toutefois affirmé lors d’une conférence de presse, mercredi, que « la plupart » des mesures pourraient être levées à partir du 9 février, « si la situation se stabilise ».

Bars, restaurants et lieux cultures ont par ailleurs rouvert ce mercredi au Pays-Bas, dans un pays où la tyrannie sanitaire a été particulièrement forte.

Dans de nombreux pays, les dirigeants commencent-ils à sentir le vent tourner et l’exaspération croissante d’une population qui n’en peut plus de vivre sous cloche ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !