Yannick Jadot : « Que des Blancs dans les meetings d’Éric Zemmour » [Vidéo]

Yannick Jadot

À la peine dans les sondages à moins de deux mois du premier tour, Yannick Jadot (EELV) a de nouveau attaqué Éric Zemmour en déclarant qu’il n’y avait « que des Blancs » dans ses meetings.

« Est-ce que vous avez dans votre équipe des  »Arabes de service » ou des  »Arabes citoyens » ? »

Yannick Jadot, candidat écologiste à l’élection présidentielle de 2022, accusé par certains membres de son équipe de ne pas parvenir à « imprimer » auprès des Français, a visiblement décidé de se faire remarquer durant la campagne en recourant à des propos polémiques. Invité sur la radio Beur FM lundi 14 février, le leader vert s’est retrouvé confronté à la question d’un auditeur faisant écho à ses propos de la veille sur Éric Zemmour : « Est-ce que vous avez dans votre équipe des  »Arabes de service » ou des  »Arabes citoyens » ? »

Une interrogation plutôt embarrassante lorsqu’on connaît l’homogénéité des profils composants l’état-major d’Europe Ecologie Les Verts malgré les prises de position récurrentes de cette formation politique en faveur de l’immigration extra-européenne et du métissage, en autres…

Une incarnation du « Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais » qui n’est pas sans rappeler la très « monochrome » rédaction du journal Libération, lui aussi très prompt à donner des leçons :

« Que des Blancs » dans les meetings d’Éric Zemmour selon Yannick Jadot

Bref, voilà Yannick Jadot confronté à la pertinente question d’un auditeur de Beur FM, lui-même appuyé par l’animateur, sur le rôle octroyé aux militants « franco-maghrébins ou franco-subsahariens ». L’écologiste, trouvant « délirant que l’on se pose la question », se défend alors en évoquant les trois députés européens EELV « d’origine maghrébine » sur les 13 que compte le parti au Parlement européen. Pas de quoi convaincre son interlocuteur.

Toutefois, si Yannick Jadot affirme qu’il « ne se pose pas la question » quant à la proportion des différentes origines dans la formation écologiste, l’animateur de Beur FM ne l’entend pas de cette oreille : « Vous ne vous posez pas la question ? Alors pourquoi les auditeurs se posent la question ? »

C’est à cet instant que le leader EELV choisit de sortir sa désormais habituelle « carte Zemmour », en expliquant que, si certains s’interrogent sur la très faible proportion de personnes issues de l’immigration extra-européenne dans sa formation politique, c’est « parce qu’il y en a trop qui instrumentalisent ».

Puis Yannick Jadot poursuit : « Quand vous voyez le meeting de Zemmour, où ce n’est que des Blancs et vous mettez un Noir derrière Zemmour, là c’est de l’affichage ! ». Cependant, il n’est pas dit que cette stratégie de l’ancien directeur des campagnes de Greenpeace France contribue pour autant à venir colorer les rangs de ses militants.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS