Canada. Quand le minage de Bitcoin permet de chauffer une ville…

Bitcoin

Au Canada, une centaine de bâtiments d’une ville de 50 000 habitants vont être chauffés grâce au Bitcoin d’ici la fin de l’année. Plus précisément par la chaleur résultant du minage de cryptomonnaies. Explications.

Plus de 96% de l’électricité utilisée pour le minage du Bitcoin récupérés pour le chauffage

North Vancouver est la toute première ville au monde à pouvoir se vanter d’être partiellement chauffée grâce aux crypto-monnaies. Ce résultat est le fruit d’un partenariat entre le fournisseur d’énergie local Lonsdale Energy Corporation et une startup spécialisée dans la récupération de la chaleur générée par le minage de cryptomonnaie dénommée MintGreen. À savoir que le minage est une opération qui consiste à résoudre des équations très complexes pour valider les transactions effectuées dans ces monnaies virtuelles.

Aussi, étant donné que les mineurs de bitcoins fonctionnent en permanence, à pleine capacité, 365 jours par an, l’installation crée une occasion unique de fournir une charge de base de chauffage fiable et propre pour le système énergétique de la ville.

Tout en minant des bitcoins, les chaudières numériques de MintGreen vont collecter les déchets thermiques issus du processus avant de les livrer au fournisseur d’énergie. De quoi permettre à la start-up de récupérer plus de 96 % de l’électricité utilisée par le minage des cryptomonnaies via la dissipation de chaleur en résultant.

20 000 tonnes de gaz à effet de serre par MW économisés ?

Cette réutilisation sous la forme d’énergie de chauffage devrait éviter, toujours selon MintGreen, l’émission de 20 000 tonnes de gaz à effet de serre par MW. Soit ce qui aurait été produit par du gaz naturel pour une production thermique similaire. De quoi conforter la start-up dans la promotion de son projet, arguant que les chaudières numériques constitueraient ainsi une alternative de chauffage à bas coût et à faible bilan carbone pour chauffer durablement plusieurs bâtiments de la ville de North Vancouver.

De plus, ce recyclage de l’énergie issue du minage pourrait par la suite être utilisé à d’autres fins que le chauffage. Il faut par ailleurs ajouter que ce minage est particulièrement gourmand en énergie. Selon un calcul de l’université de Cambridge, la consommation d’énergie annuelle du réseau s’élèverait à près de 130 Twh pour le seul Bitcoin. Cela représente la consommation d’électricité annuelle des Pays-Bas…

Signé en octobre 2021, le partenariat entre MintGreen et Lonsdale Energy Corporation porte sur une période de 12 ans. Le fournisseur d’énergie, souhaitant par ailleurs remplacer l’utilisation d’énergie fossile par des ressources renouvelables, approvisionne les 50 000 habitants de la ville canadienne en eau chaude et en chauffage. La technologie de MintGreen est censée chauffer les premiers foyers (une centaine de bâtiments résidentiels et commerciaux) d’ici la fin de l’année 2022.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !