Pâques. La semaine sainte, qu’est-ce-que c’est ?

La Semaine sainte est, pour les chrétiens, la semaine précédant Pâques et la dernière partie du Carême. Elle est destinée à commémorer la Passion du Christ. Le Triduum pascal de la Passion et de la Résurrection du Christ commence le jeudi soir de cette semaine et se termine le soir du dimanche de Pâques. Ces trois jours sont le sommet de l’année liturgique car c’est par sa mort que le Christ a détruit la mort et c’est en ressuscitant qu’il a restauré la vie.

Les chrétiens orthodoxes l’appellent la Grande Semaine. Les orthodoxes de Roumanie utilisent le plus souvent l’appellation Semaine des souffrances. Les offices de la semaine sainte ont la particularité de commencer par les complies et les matines et de s’achever par les vêpres (là où c’est normalement l’office de vêpres qui commence le jour liturgique).

La Semaine sainte est composée de cérémonies liturgiques qui n’ont lieu qu’une fois par an. La première d’entre elles est le dimanche des Rameaux.

Les Rameaux, célébrés dimanche, marquent la dernière entrée de Jésus à Jérusalem. Lors de la messe, la tradition porte les fidèles à se présenter avec une branche de laurier. Le rameau béni est, ensuite, rapporté chez soi.

 Dans le récit de la Semaine sainte, le lundi, Jésus rend visite à ses amis de Béthanie et Marie le parfume d’huile précieuse, comme pour le préparer à son ensevelissement. Pendant la messe chrismale (du grec “ khrisma “ signifiant “huile”), l’évêque réunit autour de lui les prêtres du diocèse et consacre les huiles saintes qui seront utilisées pour les sacrements durant l’année à venir. Chaque paroisse reçoit alors sa provision annuelle d’huiles. Un plein de carburant liturgique. Cette messe est traditionnellement célébrée le Jeudi saint au matin mais elle peut également avoir lieu les jours qui précèdent.

Dans la tradition romaine, on lisait à la messe en guise d’Évangile la Passion selon Saint Marc (le mardi) et la Passion selon Saint Luc (le mercredi).

On célèbre Jeudi saint la Cène, dernier repas de Jésus et de ses disciples. Une messe donne la lecture de la Passion de Jésus, qui évoque les supplices et souffrances qui précédèrent sa mort. Le jour suivant, le Vendredi saint, marque l’arrestation, le jugement puis la mort de Jésus sur la croix.

La veillée pascale est la grande célébration de Pâques. Elle déplace de nombreux croyants, à la tombée de la nuit. Elle est marquée par la rupture du jeûne du carême et de la Semaine sainte. Au cours de ces célébrations, les catéchumènes (adultes se préparant depuis plusieurs mois au baptême) sont baptisés.

Le journal Alateia explique par ailleurs le dimanche  : « Le Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité ! La journée de Pâques est joyeuse et la liturgie en est l’image vivante. Beaux chants, fleurs et décorations viennent l’embellir. Lors de cette messe, on voit souvent un renouvellement des promesses baptismales et le prêtre bénit les fidèles en les aspergeant d’eau bénite. Le dimanche de Pâques inaugure le temps pascal qui dure cinquante jours et se clôt avec la Pentecôte »

Pendant la Semaine sainte, toutes les cloches de France restent muettes. Selon la tradition, pendant cette période, les cloches volent jusqu’au Vatican pour être bénies. Lorsqu’elles reviennent, elles sont chargées d’œufs en chocolat qu’elles laissent dans les jardins des maisons pour le plus grand bonheur des enfants.

Des oeufs de Pâques. Oui mais pourquoi ?

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS