Saint-Malo. Un groupe de racailles agresse quatre policiers à la gare : deux fonctionnaires blessés, des couteaux saisis

Saint-Malo

Quatre policiers ont été sauvagement agressés par une vingtaine individus sur le quai de la gare de Saint-Malo en ce début de semaine. Les cinq individus interpellés à la suite de ces faits auraient tous porté un couteau sur eux.

Un groupe de racailles perturbe le train entre Rennes et Saint-Malo

« On a tous dans le cœur des vacances à Saint-Malo », fredonnait le tube de Laurent Voulzy. Une époque révolue où la douceur de vivre estivale de la Cité corsaire est désormais de plus en plus souvent bousculée par un ensauvagement qui n’épargne même plus le littoral breton.

Ainsi, le TGV en provenance de Paris à destination de Saint-Malo a connu un trajet mouvementé, lundi 18 juillet en milieu d’après-midi. En raison d’un incident, le train a été contraint de s’arrêter près de Dol-de-Bretagne. Une situation qui a vu un groupe de « jeunes » Rennais particulièrement bruyants faire des siennes dans le wagon, protestant contre l’arrêt de la climatisation.

Or, se trouvaient dans ce même train quatre policiers hors service en provenance du commissariat de Juvisy (Île-de-France) mais portant cependant brassard et arme de service, précise France bleu. En effet, les fonctionnaires bénéficient de la possibilité de circuler gratuitement ou à moindre coût en échange d’assurer la sécurité si besoin.

Rapidement, la situation va déraper et les insultes fusent, le groupe de passagers turbulents identifiant les policiers. C’est une fois le train arrivé en gare de Saint-Malo vers 15 h qu’une bagarre va éclater sur le quai entre les deux parties.

Blessures, couteaux et garde à vue

Lors des échanges de coups à la descente du train, deux policiers sont blessés. Un nez cassé est à déplorer chez l’un tandis que son collègue a la lèvre ouverte. Ils se verront respectivement octroyer neuf et 15 jours d’ITT (Incapacité temporaire de travail).

De leur côté, les racailles avaient pris le temps d’appeler des comparses à la rescousse. Au total, ce sont environ 20 individus qui s’en prendront aux quatre policiers sur le quai de la gare de Saint-Malo.

Sur Twitter, Matthieu Valet, porte-parole du Syndicat Indépendant des Commissaires de Police, a dénoncé une agression commise par « 20 sauvages ».

Sur place, des policiers du commissariat de Saint-Malo venus leur prêter main-forte (trop tardivement cependant) ont interpellé cinq individus dont quatre mineurs et une jeune majeure. Ils termineront tous leur journée en garde à vue, notamment pour violences en réunion sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Enfin, dernière précision et non des moindres, toujours selon Matthieu Valet, les cinq individus interpellés auraient tous été porteurs de couteaux. Et il est peu probable que ces objets avaient pour vocation d’être utilisés pour de la pêche à pied à l’occasion des grandes marées sur la côte d’Émeraude…

Quoi qu’il en soit, la sécurité des citoyens est sans arrêt remise en question. Et va un jour ou l’autre se poser irrémédiablement le droit, élémentaire, pour ces derniers, à se défendre pour mettre hors d’état de nuire les agresseurs.

Crédit photo : Capture Twitter
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

19 réponses

  1. LE PIRE EST QUE TRES SOUVENT 80% SONT CONNUS DE LA POLICE ! PUISQUE QUE PERSONNE NE BOUGE !!! continuez messieurs les immigrés, vous êtes protégés !!! merci M.DAR MALIN !!

    1. Pourquoi Mr les immigrés rien n’es marqué a ce sujet sur l article… vous faites des conclusions il y a aussi des français dans la délinquance hélas

  2. Incroyable, de publier autant de fausses informations sans vérifier. La presse bretonne attise décidememnt la haine. Je ne pensais pas que le métier d’un journaliste était de faire un bêtement un copier coller de ce qu’il a lu.

      1. En fait Fize veut dire, d’après ses sources personnelles, que ce sont les flics, profitant de leur statut et de leur arme à la ceinture, qui ont délibérément agressé ces jeunes gens totalement pacifiques qui ont osé, à voix basse, se plaindre qu’il faisait un peu chaud dans le wagon. Les flics, arrivé à destination, les ayant menacé de leurs armes ces jeunes ont pris peur et se sont défendu, avec des couteaux trouvés totalement par hasard sur le quai. Merci de bien vouloir corriger votre article qui ne reflète absolument pas la réalité!

    1. Avant d’aller crier à la fausse information allez donc vérifier … c’est dans tous les médias même de gôche !
      https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/deux-policiers-blesses-en-gare-de-saint-malo-cinq-personnes-en-garde-a-vue-1658220747
      https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/saint-malo/deux-policiers-agresses-en-gare-de-saint-malo-19-07-2022-13117314.php
      https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/rennes/deux-policiers-blesses-dans-une-bagarre-avec-une-quinzaine-des-jeunes-a-la-gare-tgv-de-saint-malo-2584164.html

      Et c’est la presse qui attise la haine … ! Je vous souhaite d’être dans ce train … avec vos amis bien pensant qui ferment les yeux et qui se bouchent les oreilles. Pauvre France…

  3. Incroyable, de publier autant d’ informations graves sans vérifier. La presse bretonne attise décidememnt la haine. Je ne pensais pas que le métier d’un journaliste était de faire bêtement un copier coller de ce qu’il a lu.

    1. F , Encore un noble et qui bégaie comme le Roi d’Angleterre; voyagez en train et faîtes vous bomber la guérite puisque tel est votre bon plaisir. Quant à attiser la haine, encore faudrait il déterminer d’où elle provient; pour moi ses dispenseurs doivent retourner chez eux ou rester chez nous au chaud en été et au frigo en hiver.

  4. mais quand est ce que les responsables de la polices vont faire leur boulot correctement! ils sont grassement payés pour ne rien foutre !! quand à ces 2 pauvres flics c’est dommage pour eux mais à forces de lécher les bottes des racailles voilà ce qui leur arrive !! il ne peut y avoir Aucun dialogues avec ces demeurés c’est tout le changement se fera quand ils s’attaqueront aux supérieurs ( préfet etc) là quand ça les touchera ils prendrons les bonnes mesures!! mais c’est pas demain la veille

  5. Origine ethnique des agresseurs ? Qu’on ne nous vende pas des Bretons de papier comme la mère Koenig

  6.  » Ils termineront tous leur journée en garde à vue,  »
    la sévérité des juges est donc établie, poignarder des flics est insuffisant, il auraient du les tuer pour être punis

  7. Depuis  »l’indépendance » des colonies françaises: les  »attaques au couteau » sont de plus en plus nombreuses en France! Notre ministre de la Justice ,monsieur Dupont-Moretti, est dans  »le déni » quand il affirme que le nombre de meurtres n’a pas augmenté, en France!

    1. Arrêtez avec l indépendance des colonies …ça date de 80ans et on n avais rien à foutre dans leur pays …

  8. Arrêtez avec l indépendance des colonies …ça date de 80ans et on n avais rien à foutre dans leur pays …

  9. Grace au vaccin anti-délinquants, vous pouvez vous faire voler, taper, insulter mais vous éviterez les formes graves et vous n’irez pas en réa puisque les urgences ferment…!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !