Cinq nouvelles fusillades à Nantes en deux semaines, le total de 2021 déjà atteint

En deux semaines, cinq nouvelles fusillades ont eu lieu à Nantes, dont trois aux Dervallières – avec un blessé à la clé. Le total des fusillades de 2021 est déjà atteint, alors que septembre n’est pas encore terminé.

Trois jours à peine après la précédente fusillade, rond-point Abel Durand à l’entrée des Dervallières, quatre détonations ont été entendues par les riverains d’un petit ensemble de logements sociaux près de la Beaujoire, récemment rénovés, rue de Josselin, le 7 septembre vers 20h30, où un homme a été vu, tirant en l’air. Deux étuis de 9 mm ont été ramassés sur place par les forces de l’ordre. Il s’agit de la 53e fusillade de l’année.

Le 18 septembre, plusieurs rafales de coups de feu éclatent au niveau du point de deal du 38, rue Watteau, derrière le Building des Dervallières, récemment repris après l’arrestation du réseau précédent. Sur place, 18 étuis de 9 mm sont relevés ; quatre impacts ont fini dans le haut de la porte vitrée de l’immeuble. Il s’agit de la 54e fusillade de l’année.

Le 21 septembre, les armes se déchaînent. Vers 21h, une balle perdue d’une première fusillade traverse la fenêtre d’une cuisine rue Louis le Nain, aux Dervallières, un quartier très « sensible » de Nantes, un micro-ondes et un réfrigérateur avant de se ficher dans le mur. Le tir aurait été fait depuis les abords de la rue Watteau, à 500 m de là. C’est la 55e fusillade de l’année.

Une demi-heure plus tard, de nouveaux tirs éclatent, près du stade des Dervallières cette fois. Un jeune homme est blessé à la cuisse et transporté à l’hôpital. Il s’avère qu’il est déjà connu de la justice qui l’a condamné à cinq ans ferme pour violences volontaires…dans le Nord. Toute coïncidence serait évidemment fortuite… C’est la 56e fusillade de l’année.

Le jeudi 22 septemnre, vers 22h30, de nouveaux tirs sont signalé à Thouaré sur Loire, rue du Saule Blanc. Plusieurs impacts de calibre 7.62 ont abouti sur la porte d’un appartement rue du Saule Blanc, habité par un marginal qui hébergeait au moment des tirs deux migrants ; dans le logement, plusieurs dizaines de grammes de cannabis sont trouvés. Tout le monde a été remis en liberté le 24 septembre. « Vu le calibre et le mode opératoire, même si l’habitant n’est pas connu pour stupéfiants, il s’agit très probablement d’un nouvel épisode des règlements de compte liés aux stupéfiants », explique un policier chevronné nantais. Il s’agit de la 57e fusillade de l’année.

En 2021, il y a eu au moins 57 fusillades liées aux règlements des comptes entre gangs de la drogue – la dernière a eu lieu le 5 décembre 2021 au Preux, près de Bellevue. Par ailleurs le 25 décembre 2021 à Bellevue, un Castelbriantais a été tué par une arme qu’il manipulait en vue de l’acheter.

Le record de 2019 – 65 fusillades dont 64 liées aux règlements de comptes des gangs de la drogue – tient toujours ; cette année, il y avait eu 3 morts et 24 blessés.

Louis Moulin

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS