Automne 2022 : Comment évolue le pouvoir d’achat des Français dans l’immobilier neuf ?

Empruntis publie son baromètre semestriel du marché immobilier neuf dans 10 villes de France. Avec son partenaire Trouver-un-logement-neuf.com, Empruntis propose une analyse de l’évolution des taux de crédit immobilier et des prix dans le neuf, dans le but d’évaluer le pouvoir d’achat des Français sur ce marché.

– En quelques mois, dans les 10 grandes villes étudiées, les taux ont considérablement augmenté.

– Forte augmentation des prix de l’immobilier neuf dans la plupart des grandes villes depuis le printemps, en dehors de Paris et Lille.

Prix du neuf : la forte envolée

Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation environnementale, la RE 2020, la hausse des coûts des matériaux et de l’énergie, une offre qui peine à se renouveler faute de permis de construire délivrés dans les dix plus grandes villes de France, les prix de mise en vente des programmes neufs augmentent fortement depuis le printemps. Le marché du neuf à Paris reste toutefois à part de la tendance haussière, les rares nouvelles opérations s’éloignant toujours un peu plus du centre de la capitale.

« Acheter, aujourd’hui, dans une des grandes villes de ce top 10, un appartement neuf aux dernières normes techniques et énergétiques, au confort de vie optimisé avec espaces extérieurs, c’est se constituer un patrimoine immobilier de valeur sur le long terme puisque les nouveaux projets immobiliers y sont de plus en plus rares », détaille Céline Coletto, porte-parole de Trouver-un-logement-neuf.com.

Véritable hausse des taux immobiliers

Déjà en hausse lors du précédent baromètre en mars, les taux de crédit immobilier continuent d’augmenter de 41 points de base (à Paris) à 110 points de base (à Strasbourg et Lille). En ce moment sur 20 ans, le taux minimum (hors négociation) varie selon les villes étudiées entre 1,48% et 2,17%.

« Depuis le mois de février, les taux immobiliers n’ont pas cessé de croître y compris pour les meilleurs profils. En plus de l’épargne dont elles disposent, les banques pour accorder des prêts, doivent emprunter sur les marchés financiers. Elles répercutent sur les taux de crédit la hausse du coût de l’argent qui a flambé ces derniers mois. » indique Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis.

Partout en France, le pouvoir d’achat immobilier neuf est en baisse

L’augmentation des prix presque partout en France associée à celle des taux entraîne un recul du pouvoir d’achat des Français. La mensualité pour l’achat d’un 3 pièces neuf est en hausse dans les dix plus grandes villes de France y compris là où les prix baissent. C’est le cas par exemple à Lille où la baisse de prix évalué à 17 300 € ne permet pas de compenser la hausse des taux.

Dans le détail, les mensualités de crédit immobilier (hors assurance) sur 20 ans se situent entre 1 400 € à Toulouse et 4 090 € à Paris.

C’est à Nantes que nous notons la plus forte progression du budget mensuel dédié à l’achat immobilier : +19,14%. Cela se traduit par une mensualité à 1 786 € contre 1 499 € au printemps dernier, soit quasiment 300 € de plus. Ensuite, viennent dans l’ordre :

– Strasbourg +18,57% soit une mensualité de 1 640 €

– Toulouse + 17,29%, soit une mensualité de 1 400 €

– Bordeaux +16,1% soit une mensualité de 1700 €

– Marseille +14,74% soit une mensualité de 1 499 €

– Nice +12,38% soit une mensualité de 1983 €

– Montpellier +9,01% soit une mensualité de 1 575 €

– Lyon +7,93%, soit une mensualité 1 991 €

– Lille +5,17% soit une mensualité de 1 564 €

– Paris +3,54% soit une mensualité de 4 091 €

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS